Sport

Processus électoral à la FECAFOOT : la FIFA et la CAF menacent le Cameroun

Processus électoral à la FECAFOOT : la FIFA et la CAF menacent le Cameroun

La FIFA et la CAF rappellent au Cameroun que selon la sentence du Tribunal arbitral du Sport du 15 janvier 2021, il revient à l’équipe de Seidou Mbombo Njoya de finaliser dans les meilleurs délais le processus d’adoption des statuts et des textes réglementaires de la FECAFOOT dans le respect des statuts 2012.

La Fédération internationale de football association (FIFA) et la Confédération africaine de football (CAF) viennent d’éviter un jeu de ping pong entre le ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep) et l’équipe de Mbombo Njoya assurant l’intérim à la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) depuis janvier dernier. Le Minsep par la voix de son chef Narcisse Mouelle Kombi a demandé à la FECAFOOT de sursoir à la tenue de l‘Assemblée générale extraordinaire prévue ce mardi 13 juillet 2021. Pour justifier sa demande, le membre du gouvernement a évoqué une «incertitude juridique».

Pourtant l‘Assemblée générale extraordinaire de ce jour revêt une importance capitale pour l’avenir de la FECAFOOT. Les points inscrits à l'ordre du jour lors de cette Assemblée sont l'adoption des nouveaux statuts, du code électoral, du code d'éthique, du code disciplinaire et de plusieurs autres statuts portant réglementation de la FECAFOOT. Cette démarche doit déboucher sur l'élection d'un nouvel exécutif à la tête de l’instance faîtière du football camerounais.

Grâce à l’intervention de la FIFA et de la CAF, l’Assemblée qui était déjà interdite aura finalement lieu ce mardi. La FIFA et la CAF ont même désigné leurs représentants à cette rencontre qui y prendront part par visio-conférence. Et dans la correspondance adressée à la FECAFOOT, elles lui rappellent qu’il est de son ressort de finaliser dans les meilleurs délais le processus d’adoption des statuts et des textes réglementaires de la Fédération.

Retrouvez ci-dessous la correspondance de la FIFA et de la CAF

Liliane N.