Sport

Narcisse Mouelle Kombi: « toutes les infrastructures dédiées au CHAN sont prêtes »

Narcisse Mouelle Kombi: « toutes les infrastructures dédiées au CHAN sont prêtes »

Coup d’envoi ce samedi de la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). La compétition organisée au pays des Lions Indomptables, débutera justement avec l’affiche Cameroun-Zimbabwe à 17h, heure de Yaoundé. Si certaines infrastructures n’étaient pas encore achevées il y a quelques mois, la crise sanitaire liée au coronavirus, n’a fait qu’empirer les choses. Quel est donc l’état des lieux à quelques heures de l’ouverture de ce tournoi ? Le ministre camerounais des Sports, Narcisse Mouelle Kombi a livré des éléments de réponses à RFI.

En relevant le défi d’organiser une compétition internationale en pleine période de pandémie, le Cameroun doit tout mettre en œuvre pour que cela demeure une réussite sur les plans organisationnel et sanitaire. Et déjà, en terme de rassemblements, le nécessaire semble être fait.

« Nous allons organiser le premier grand événement sportif ouvert au public depuis le début du Covid. Cela se fera avec un certain nombre de mesures sanitaires comme la jauge placé à 25% de la capacité des stades pour le match d’ouverture, les matches de poule, et les quarts, et 50% pour les demi-finales et la finale (…) Ces mesures intègrent le respect de la distanciation physique dans les stades, nous allons recourir à la détection systématique des spectateurs et au port du masque obligatoire pour l’entrée du stade. Des mesures particulières sont prises pour que l’on puisse retracer le spectateur de son entrée au stade à son installation dans les tribunes », a assuré Narcisse Mouelle Kombi.

« c’est une constatation de la CAF de manière authentique et objective »

Quid alors des infrastructures qui, bien avant le Covid-19, étaient sources de discordes entre dirigeants camerounais et ceux de la CAF ? Là encore, le ministre Narcisse Mouelle Kombi rassure.

« Le Cameroun a dû faire face à toutes ces complexités qui se sont aggravées avec le contexte sanitaire international. Beaucoup d’entreprises qui s’étaient engagées dans la construction, la réhabilitation de ces stades, ont vu leurs calendriers remodelés dans le sens de la prolongation. Cela  a entraîné des retards dans l’exécution d’un certain nombre de chantiers. Mais je peux vous dire qu’au moment où on va accueillir le CHAN, toutes les infrastructures dédiées au CHAN sont prêtes. Ce n’est pas une pétition d’un ministre qui tire la couverture sur son pays, c’est une constatation de la CAF de manière authentique et objective à l’issue de diverses inspections ».

En rappel, le CHAN rassemble des sélections composées de joueurs évoluant uniquement dans un club de leur pays. L’édition actuelle devait se disputer initialement en Éthiopie. Elle est ensuite programmée au Cameroun du 4 avril au 25 avril 2020 avant d’être reportée à une date ultérieure en raison de la pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020. Le tournoi est finalement reprogrammé du 16 janvier 2021 au 7 février 2021.

Rappelons en outre que le Maroc est le tenant du titre.