Sport

Ligue des champions africains: un arbitre camerounais au coeur de la polémique

Ligue des champions africains: un arbitre camerounais au coeur de la polémique

Le club marocain du Raja Casablanca et ses supporters accusent Sidi Alioum de n’avoir pas bien arbitré le match livré contre les égyptiens du Zamalek.

Pour le club marocain du Raja Casablanca et ses supporters, ce sont des erreurs impardonnables que notre compatriote Sidi Alioum a commis, lors du match qui les a opposés aux égyptiens du Zamalek le dimanche 18 octobre 2020. Ils reprochent à l’arbitre camerounais de n’avoir pas sifflé plusieurs penalties pour des «fautes» commises par les joueurs du Zamalek, dans la surface de réparation. En outre, ils lui reprochent de n’avoir pas eu recours à la VAR pour confirmer ses décisions.

Du fait de ces reproches sus rapportés, Abou Fadi Adil Hamraoui, un membre du Comité directoire du Raja Casablanca a proféré des insultes racistes en langue arabe contre l’arbitre camerounais sur Facebook. Des insultes qu’il s’est ensuite empressé de supprimer, après le tollé qu’elles ont provoqué. «N’achetez pas d’esclave si vous n’avez pas de bâton pour les battre avec… Pour toutes ces raisons, je déteste les arbitres noirs … 4 penalties», a-t-il écrit. La réaction de la Confédération Africaine de Football reste attendue. Le match querellé s'inscrivait lors de la 2e demi-finale aller de la Ligue des Champions africaine.

Il convient de noter que notre compatriote Sidi Alioum est considéré comme l’un des meilleurs sifflets sur le continent africain. Il a connu une année 2019 exceptionnelle. Pour corroborer cette saison de rêve, il a été honoré par un classement publié par l’International Federation of Football History and Statistcs. Selon ce classement, il occupe la 17ème place du classement général des meilleurs arbitres en 2019. Un classement fait et publié par l’IFFHS.

Notons qu’à la CAN 2019, Alioum Sidi a dirigé plusieurs rencontres dont les plus phares. Le match d’ouverture entre l’Egypte et le Zimbabwe et la finale qui a opposé l’Algérie au Sénégal.

Liliane N.