Sport

JO Tokyo 2020: le Cameroun à la porte de sortie

JO Tokyo 2020: le Cameroun à la porte de sortie

L’aventure olympique est presque à son terme pour la team Cameroun au 32e Jeux olympiques de Tokyo au Japon. La porte-étendard et dernier espoir de médaille, la lutteuse Joseph Emilienne Tiako Essombe vient de perdre son tout premier combat.

Le miracle espéré ne s’est malheureusement pas produit. Le dernier espoir de médaille de la Cameroon Olympic team aux 32e jeux de Tokyo s’est incliné face à son adversaire, la japonaise Mayu Mukaida ce jeudi matin sur le tapis du Makuhari Messe Hall.

Joseph Emilienne Tiako Essombe qui était la dernière carte du Cameroun pour décrocher une médaille a perdu avec zero point contre dix en 2minutes et 28 secondes dans un combat qui devait durer six minutes dans la catégorie des 53kg.

La lutteuse camerounaise va devoir attendre les autres résultats et espérer que Mayu Mukaida se qualifie pour la finale dans cette catégorie afin de pouvoir se battre à nouveau pour pouvoir obtenir une médaille de bronze grâce au système de repêchage.

Pour le moment, le Cameroun reste sans médaille et risque rentrer bredouille comme en 2016 à Rio au Brésil. Le pays a pourtant envoyé 12 athlètes qualifiés dans sept disciplines à ces jeux parmi lesquels la quadruple championne d’Afrique, la judokate Hortence Vanessa Mballa Atangana, le boxeur Dieudonné Wilfried Seyi Ntsengue qui a remporté la médaille d'or des -75 kg aux Jeux africains de 2015 mais qui sont tous sortis au premier tour.

Visiblement, ce n’était pas la bonne pour rectifier le tir de 2016. Et si Tokyo n’a pas marché, Paris 2024 pourra peut-être être la bonne, a conditions que les athlètes bénéficient d’une bonne préparation nécessaire pour être à la hauteur de cette compétition continentale.

S.K.