Sport

Fecafoot : Seydou Mbombo Njoya à nouveau suspendu

Fecafoot : Seydou Mbombo Njoya à nouveau suspendu

La décision a été prise ce Mardi, à l’issue d’une session extraordinaire de l’assemblée générale de la Fédération Camerounaise de Football convoquée par les membres du Comité Exécutif Provisoire avec à leur tête le Sénateur Albert Mbida

La décision prise ce Mardi, selon les membres du Comité Exécutif Provisoire l’a été conformément à l’Article 76 alinéa 2(f) des Statuts de la Fecafoot.

En plus de Seydou Mbombo Njoya - président par intérim de la Fecafoot, elle concerne les membres du Comité Exécutif suivants: Aboubakar Alim Konaté – l’honorable Joshua Oshi – Mme Eko Mendomo Céline – Abba Mohamadou – Kadji Gilbert – Balock John – Mvogo Fabien – Mme Yvonne Asta – Boubakary Bello – Nsangou Nkoma Mahamma – Andjanda Saha Flagelle – Akini Benoît – Yakam Gilbert – Kouedem François – Banlock Benjamin Didier.

Ils sont suspendus de toute activité en relation avec le football pour une période de cinq (5) ans à compter du 16 Février 2021.

Autre ordonnance : Le mandat du Comité Exécutif Provisoire de la Fédération Camerounaise de Football est prolongé de six mois.

Les travaux de ce 4 Mai avaient six points à l’ordre du jour, notamment :

La vérification de la conformité de la convocation et de la composition de l’Assemblée Générale avec Statuts de la Fédération Camerounaise de Football ;

L’allocution du président du Comité Exécutif Provisoire de la Fecafoot ;

Le vote sur confirmation des suspensions provisoires prononcées par le Comité Exécutif Provisoire lors de sa séance du 16 Février 2021, précédé par la prise de parole de chacune des personnes suspendues ;

L’approbation du procès – verbal de la session extraordinaire de l’Assemblée Générale tenue le 2 Février 2021 ;

La présentation du rapport d’activités du président du Comité Exécutif provisoire de la Fecafoot ;

L’examen de la proposition de prolongation du mandat du Comité Exécutif Provisoire élu le 2 Février 2021.

Un nouveau cirque en vue ?

Depuis quelques mois, la gestion de la Fédération Camerounaise de Football ressemble à une comédie mal montée dans laquelle des acteurs s’adonnent à un jeu sordide. Les nombreux rebondissements servis aux amoureux du Sport roi ont lassé plus d’un et, après la décision prise par la Fédération Internationale de football association (FIFA) de maintenir une équipe qui va assurer une continuité de service jusqu’aux nouvelles élections ; « ces dernières doivent être organisée dans les plus brefs délais », avait écrit le Secrétaire général de la Fifa.

Nul ne s’attendait à cette autre tournure ; mais, le  Professeur Albert Mbida et son équipe disent qu’ils s’appuient sur la décision prise par le Tribunal Arbitral du Sport (Tas) le 15 janvier 2021 qui annulait l’ensemble du dernier processus électoral de la Fecafoot. Que réserve l’avenir ?

Nicole Ricci Minyem