Sport

Election du président de la FECAFOOT : Samuel Eto'o et Geremi Njitap candidats?

Election du président de la FECAFOOT : Samuel Eto'o et Geremi Njitap candidats?

Selon le confrère Journal du Cameroun, les deux anciens Lions indomptables Samuel Eto’o Fils et Geremi Sorel Njitap affûtent leurs armes, pour l’élection du prochain président de la Fédération camerounaise de football.

Samuel Eto’o Fils envisage-t-il se présenter à la prochaine élection du président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) ? C’est ce qu’affirme le confrère Journal du Cameroun. Il fait savoir qu’il n’y a pas que Samuel Eto’o qui travaille pour être le prochain président de la FECAFOOT. Il y a aussi Geremi Njitap et Seidou Mbombo Njoya qui assure l’intérim en attendant l’élection.

«Dans les états-majors de ces potentiels candidats, tous travaillent d’arrache-pied pour s’accorder les faveurs des membres de l’Assemblée générale de la Fecafoot, le jour dit».

Journal du Cameroun parle de manœuvres et stratégies qui sont déjà mises sur pied. Pour Samuel Eto’o, le journal évoque sa tournée en début de cette année.

«Il n’a échappé à personne que lors de sa tournée nationale en début d’année 2021, Samuel Eto’o, rusé qu’il est, a surtout rencontré les personnalités issues du monde du football. Seidou Mbombo Njoya, dont Samuel Eto’o ne s’est pas caché pour financer son « élection » a vu d’un mauvais œil la pré-campagne de son parrain d’hier. Comme en politique, les basses manœuvres ont alors commencé. Il a notamment été demandé au Comité d’éthique de la Fécafoot d’introduire un amendement sur les conditions d’éligibilité qui écarterait tous candidats ayant une double nationalité. Samuel Eto’o qui possède également un passeport espagnol est particulièrement visé. Soupçonnant son secrétaire général Benjamin Didier Banlock d’être de connivence avec le goaleador camerounais, le comité d’urgence de la fédération s’est récemment réuni pour statuer sur son cas. La très probable candidature de Samuel Eto’o a créé une friction au sein de l’instance faitière du football camerounais, pour le dire le moins.  Les plus hauts responsables et surtout  les membres du Comité exécutif  ne se regardent plus qu’en chien de faïence», rapporte Journal du Cameroun.

Pour ce qui est de Seidou Mbombo Njoya, le confrère indique qu’il est en quête de parrainages.

«Il y a quelques jours, Seidou Mbombo Njoya, à la recherche des parrainages au sommet de l’Etat, a demandé à être reçu en audience par Ferdinand Ngoh Ngoh, le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence de la République», écrit Journal du Cameroun.

Il faut rappeler que l’élection du président de la FECAFOOT est prévue pour octobre 2021.

Liliane N.