Sport

Crise à la Fecafoot : Raymond Kalla Nkongo invite les différents protagonistes à mettre « leur égo de côté »

Crise à la Fecafoot : Raymond Kalla Nkongo invite les différents protagonistes à mettre « leur égo de côté »

Interrogé par les confrères de France 24 ce mardi, l’ancien défenseur central au sein des lions indomptables s’est montré navré de « voir le football Camerounais partir à la dérive »

« Il faut essayer de mettre les égos de côté et travailler ensemble pour qu'on puisse retrouver notre niveau d'antan. Après le chan qui vient de s'achever, il faut relancer le championnat le plutôt possible pour que ces joueurs ne soient plus entrain de vadrouiller car ça fait maintenant un an qu'ils ne jouent pas…

Alors pourquoi continuer ces batailles qui pénalisent ces jeunes ? Grâce au football ils peuvent aussi gagner leur vie, ils ont des familles, comment peuvent-ils vivre s'il n'y a pas de football ? Il faut vraiment mettre toutes ces querelles de côté, que chacun mette ses égos de côté pour sauver notre football ».

Un avis qui s’inscrit dans la ligne directrice prescrite par le Chef de l’Etat Camerounais :

« C’est le lieu pour moi d’inviter les instances faîtières du football camerounais à se ressaisir et à ramener la sérénité dans leur organisation. Ce n’est qu’ainsi qu’il nous sera possible de créer les meilleures conditions de l’épanouissement constant de notre football… ».

Malheureusement, ces multiples appels semblent tomber dans les oreilles de sourds. Ce mardi, l’on a encore vu des éléments de Maintien de l’Ordre interrompre une réunion que présidait le Sénateur Albert Mbida, dans les locaux de la Ligue de Football Professionnel.

Des éclats de voix ont été entendus, amenant les amoureux du sport roi, à comprendre que ce triste spectacle risque perdurer pendant longtemps encore ; Etant donné que, Seidou Mbombo Njoya, maintenu en fonction par la FIFA, en dépit de l’annulation de son élection par le Tribunal Arbitral du Sport le 15 janvier 2021et ses camarades n’entendent pas lâcher prise.

Tous les seize donnent l’impression que la décision prise par le Pr Albert Mbida, porté à la tête du comité exécutif transitoire de la Fédération Camerounaise de Football ne les concerne nullement et qu’ils vont livrer bataille.

De honteuses guéguerres

Tous donnent l’impression d’œuvrer pour l’évolution du football Camerounais, alors qu’ils donnent plutôt la nette impression de s’en mettre plein les poches, au détriment des acteurs principaux que sont les footballeurs.

Ces derniers, sont obligés de vendre leur talent dans des clubs à l’étranger, se faisant parfois flouer par des agents véreux qui, sont eux aussi fortement impliqués dans le chaos actuel. Pendant ce temps, le championnat se meure alors qu’aujourd’hui, le Cameroun est doté des plus belles infrastructures au niveau de la Sous Région.

Nicole Ricci Minyem