Sport

Crise à la FECAFOOT: le TAS interpelle la FIFA

Crise à la FECAFOOT: le TAS interpelle la FIFA

Le Tribunal arbitral du sport appelle la FIFA à statuer sur le véritable représentant de la Fédération Camerounaise de Football.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) souhaite savoir qui de Seidou Mbombo Njoya ou d’Albert Mbida est le représentant légitime de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Il convient de préciser que la FIFA de Gianni Infantino avait décidé de maintenir Seidou Mbombo Njoya et son équipe à la tête de la FECAFOOT jusqu’aux prochaines élections de la Fédération. Il se trouve qu’en date du 15 janvier 2021 soit un jour avant le début du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), le TAS a rendu une décision qui annule l’élection de Seidou à la tête de la CAF.

Alors que la FIFA a choisi de maintenir Seidou Mbombo Njoya, lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue par visioconférence le 2 février 2021, les anciens membres se revendiquant de l’assemblée de 2012 ont porté le Pr Albert Mbida, à la tête d’un comité exécutif transitoire de la FECAFOOT.

Le TAS a donc besoin d’y voir clair. Il a de ce fait adressé une correspondance à Fatma Samoura la Secrétaire générale de la FIFA Le mardi 16 février 2021. Surtout qu’il y a un appel déposé le 17 novembre 2020 par la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) contre la Fédération Camerounaise de Football et deux conseils, chacun ayant reçu mandat de la faction qui l’a engagé, se sont prévalus du droit de défendre la FECAFOOT dans cette affaire.

«Au nom de l’arbitre unique (…), au vu de cette situation confuse, et des positions contradictoires des représentants de l’intimée, j’invite la FIFA, d’ici au 26 février 2021, à apporter au Greffe du TAS toute précision quant à la situation au sein de la FECAFOOT et de ses représentants élus compte tenu de l’assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le 2 février 2021 », peut-on lire dans la correspondance adressée à Delphine Deschenaux-Rochat, conseillère auprès du TAS, à la Secrétaire générale de la FIFA.

Liliane N.