Sport

Coupe de la CAF : Coton sport de Garoua en quarts de finale malgré sa défaite face à JSK

Coupe de la CAF : Coton sport de Garoua en quarts de finale malgré sa défaite face à JSK

L’équipe fanion du Nord est qualifiée pour les quarts de finale de cette compétition, malgré la défaite qu’elle vient de concéder ce mercredi à domicile contre la Jeunesse sportive de Kabylie (1-2). Les cotonculteurs poursuivent leur aventure en Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) grâce à la victoire des Zambiens du Napsa stars contre Renaissance de Berkane.

 

La victoire des Zambiens du Napsa stars face aux Marocains de Renaissance, Coton sport de Garoua se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF. Cependant, l’équipe de la cité capitale du Nord a été battue sur ses propres installations au stade Omnisport de Roumdé-Adjia par les Algériens de JSK qui n’ont voulu laissé aucune chance aux Camerounais.

S’agissant de la rencontre Coton-JSK proprement-dite, la première partie a connu la détermination des deux équipes à prendre le dessus. Peine perdue malheureusement pour les protagonistes qui vont regagner les vestiaires par un score vierge (0-0).

La seconde période va être bien exploitée par les Algériens étant connu que les maghrébins savent bien simuler pour réussir des coups en fonction des enjeux liés à la rencontre. Ils vont ainsi profiter de l’expulsion à la 57ème minute du burkinabè Sibiri Sanou, milieu de terrain de Coton. JSK ouvre le score à la 63ème minute, puis va saler l’addition 5 minutes après. De quoi réjouir l’entraîneur de l’équipe algérienne, Denis Lavagne, « on a vu une très belle équipe de la JSK qui a bien maîtrisé son sujet tactiquement, techniquement. Ils ont exactement exécuté ce qu’on avait préparé et ça a marché ».

Coton sport de Garoua en infériorité numérique va se contenter de réduire le score en concrétisant un penalty obtenu vers la fin de la rencontre. Pour l’entraîneur de Coton, Aboubakar Souleymanou, il y a lieu de retenir les leçons de cette défaite.  « Nous avons quelques jours pour corriger nos erreurs, nous allons nous y atteler », assure-t-il.

Innocent D H