Sport

Chan 2021 : les billets se vendent au marché noir

Chan 2021 : les billets se vendent au marché noir

D’après le constat sur le terrain, des camerounais ont créé la rupture du stock des tickets de 1000 FCFA, c’est dans le but de les revendre à prix d’or, notamment aux fans du ballon rond, les demandeurs crient au scandale.

La main à la hanche, Hervé Onana baie les corneilles devant un guichet du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo. Le trentenaire venu acheter des billets a été informé que les billets de 1000 FCFA sont finis. « Je suis venu acheter 5 billets pour mes frères et moi. Voici mes 5000 FCFA. La dame au guichet m’a dit qu’il ne reste plus que les billets de 3000 FCFA », raconte-t-il chez nos confrères du journal Le Jour.

A côté de lui, un jeune homme légèrement vêtu fait signe d’un geste furtif, à tous les usagers « déçus » : « J’ai les billets de 2000 FCFA ». Pourtant, le fronton du guichet renseigne au mieux sur les prix en vigueur : 3000 FCFA et 1000 FCFA. Tout curieux, le reporter du quotidien privé sollicite un billet. C’est le billet d’une valeur de 1000 FCFA que ce jeune revend à 2000 FCFA.

2000 FCFA

« Mon frère c’est le billet de 1000 FCFA », s’écrie un supporter des Lions Indomptables A’. Le commerçant de rétorquer : « Vas donc au guichet acheter le billet. Je suis ici depuis le matin. J’ai acheté mes billets au ministère depuis. Demain ce billet va se vendre à 3000 FCFA. Il y aura des preneurs », renseigne l’homme d’affaires, droit dans ses bottes. Ce dernier n’est pas le seul à avoir l’ingénieuse idée. A peine 10 minutes d’échange amorcé, Flaubert, un autre commerçant, est venu présenter sa « marchandise ».

« Je vends des billets. Si tu veux 20 tickets d’accès au stade, je te les donne en raison de 2000 FCFA le billet. On ne négocie pas. Je vais les vendre demain. La demande sera forte », lance –t-il. C’est dans cette lancée que Éric achète à contre cœur son billet de 2000 FCFA. « C’est terrible. Je suis contraint d’acheter un billet de 1000 FCFA à 2000 FCFA parce que je dois regarder le match des Lions A’. Les autorités doivent voir plus clair dans cette affaire. C’est de la surenchère. On souffre. On doit interdire ce phénomène malsain », s’indigne-t-il.