Sport

CHAN 2021: Le Cameroun a gagné le pari des infrastructures

CHAN 2021: Le Cameroun a gagné le pari des infrastructures

De la FIFA, à la Confédération africaine de football sans oublier les députés de la nation et les coachs des équipes participant au CHAN 2021, tout le monde s’accorde pour dire que le Cameroun a produit des infrastructures sportives de haute facture et haut de gamme.

Depuis le début de la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), la plupart des personnes qui ont eu la possibilité de se retrouver dans les stades nouvellement construits par le Cameroun, saluent la qualité des infrastructures. Gianni Infantino le président de la FIFA a été la première des personnalités à féliciter le Chef de l’Etat Paul Biya pour ses infrastructures sportives.

«Je voulais remercier en personne le Président Biya pour ses engagements, ses investissements en faveur des jeunes pour le football dans ce pays…C’est exceptionnel ce que le Cameroun a pu faire dans un contexte marqué par la crise économique, la crise sanitaire. Et dans cette situation, investir pour la jeunesse, ce n’est pas facile. Le Président l’a fait, il fallait le remercier», a-t-il déclaré au terme de son audience au Palais de l’Unité le 15 janvier 2021.

Nourane Foster

L’Honorable Nourane Foster du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) qui a un franc-parler, a indiqué sur son compte Twitter, que pour la première fois, elle est tenue de reconnaître que le régime en place a produit quelque chose d’exceptionnelle. Comme Gianni Infantino, elle a remercié le Président de la République.

«(Le Stade de Japoma NDLR) un Stade digne de la Génération 2.0 ! Le plus beau en Afrique et en plus dans ma Circonscription Wouri-Est ! Pour la première fois je suis obligée de reconnaître sur ce point», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Florent Ibenge

Intervenant sur Radio France Internationale, Florent Ibenge entraîneur des Léopards de la RDC a indiqué que le Cameroun a construit des infrastructures sportives de très bonne qualité.

«Je suis vraiment ravi. Au-delà du stade qu’on peut retrouver partout ailleurs, en Europe notamment, c’est surtout la mise à disposition des terrains d’entrainement qui sont de très bon niveau, de très bonne qualité. En tant que technicien c’est très agréable. Ne fut-ce que pour le développement de nos infrastructures en Afrique. Je pense que c’est très bien que le CHAN existe», a-t-il déclaré.

Ferdinand Ngoh Ngoh

Dans sa parution de ce 19 janvier 2021, le journal Réalités Plus pense que les personnes qui ont par le passé accusée le Secrétaire général à la Présidence de la République, d’avoir détourné l’argent alloué à la construction de ces stades qui font aujourd’hui la fierté des camerounais et de ses visiteurs, doivent lui présenter leurs excuses.

«Toute une campagne de sabotage a été orchestrée et financée par ces Agrégés de la délation et du mensonge, avec pour cible centrale, le ministre d’Etat Ferdinand Ngoh Ngoh Secrétaire Général de la Présidence de la République, SG/PR. Ils l’ont saccagé sur toutes les plates- formes communicationnelles. Ils l’ont mis au poteau et massacré, et pour rien...La personnalité la plus outragée dans cette sale campagne de déstabilisation du Cameroun est bel et bien le ministre d’Etat Ngoh Ngoh. Au moment où le Cameroun suscite toutes les admirations et reçoit toutes les félicitations, ceux qui ont vendu facilement le nom du SG/PR aux sorciers, doivent revenir sur terre et lui exprimer officiellement leurs excuses. La vérité a fini par triompher. Aucun franc destiné à la construction des stades n’a été détourné par qui que ce soit, comme ils l’ont véhiculé dans leur tissu de mensonges. Agrégés de déstabilisation du Cameroun, menteurs, le temps est venu pour vous de vous repentir, et surtout de mettre fin à vos bêtises contre votre pays qui vous a tout donné, mais que vous tenez à détruire», a écrit le journal Réalité Plus.

Liliane N.