Sport

CHAN 2020/Seidou Mbombo Njoya aux Lions A': «c'est le football...Il ne faut pas se laisser dominer par la tristesse»

CHAN 2020/Seidou Mbombo Njoya aux Lions A': «c'est le football...Il ne faut pas se laisser dominer par la tristesse»

Seidou Mbombo Njoya président par intérim de la Fédération camerounaise de football demande aux Lions indomptables de ne pas se décourager, et de se préparer pour la petite finale contre la Guinée. Cette petite finale va se jouer samedi prochain.

Juste après le match d’hier, Seidou Mbombo Njoya aujourd’hui présenté comme le président par intérim de la Fédération camerounaise de football (FECFAOOT) est allé réconforter les Lions indomptables A’ qui venaient d’être battus en demi-finale par le Maroc avec un score de 2 buts contre 0. Pour consoler les poulains de Martin Ndtoungou Mpilé, le président par intérim de la FECAFOOT les a amenés à accepter qu’ils ont perdu la bataille face à un adversaire beaucoup plus fort qu’eux.

« Les gars c’est le football. Il ne faut pas vous laisser abattre, c’est ça la réalité. Il ne faut pas se laisser dominer par la tristesse parce que vous avez été battus par plus fort que vous. Vous avez encore un match à jouer. Ce n’est pas terminé. La finale des perdants, mais c’est une finale quand même. Qui pouvait imaginer qu’on en arriverait là ? Donc faites-vous plaisir pour ce dernier match, ne vous laissez pas abattre, l’histoire retiendra que vous avez été jusqu’à ce bout-là. Vous avez fait ce que vous pouvez, c’est quand une équipe beaucoup plus forte qui nous a battus, on n’a pas à avoir honte de cela. Vous avez déjà donné beaucoup de bonheur aux camerounais et là c’était peut-être la limite…», a-t-il déclaré.

Anthoine Pla

Les déclarations de Seidou Mbombo Njoya épousent l’analyse du journaliste français Anthoine Pla. Ce dernier a affirmé dans son analyse, que le Maroc sur le plan tactique a été plus fort que le Cameroun.

« CHAN 2021 – Les Lions de l’Atlas s’imposent 4-0 contre les Lions Indomptables du Cameroun et ce, très logiquement. Ceux qui sont passionnés de tactique doivent absolument voir la première mi-temps. Le Maroc a « dédoublé » des postes et bien géré l’occupation des espaces, c’est un fondamental dans le foot. Ils ont aussi su mettre de l’intensité dans les duels et ont répondu présents physiquement. Leur pressing placé sur les premières relances par séquences, a été très bon et a gêné leur adversaire. Un Maroc qui a aussi, par séquences, a su céder volontairement la possession pour faire le dos rond », a écrit Anthoine Pla.

Liliane N.