Sport

CHAN 2020 : balle au centre

CHAN 2020 : balle au centre

Le Championnat d’Afrique des nations de football démarre ce samedi 16 janvier. À 48 heures du coup d’envoi de la compétition, tout est fin prêt. Les délégations déjà présentes au Cameroun, ont pris leur quartier dans les villes retenues, parées pour l’évènement.

Le train de la 6e édition du Championnat d’Afrique des nations de football réservé aux joueurs locaux est en marche. Les délégations d’officiels techniques, les membres des commissions ainsi que les responsables de la Confédération africaine de football sont au Cameroun.

Constant Omari, président par intérim de la Caf, a foulé le sol camerounais mardi dernier. Avant son arrivée, les membres de la délégation constituée du groupe du secrétariat, de la commission médicale et de la commission des arbitres ont déposé leurs valises à Douala et à Yaoundé. Au sein des sélections, la Zambie, l’Ouganda et le Niger sont déjà confortablement installés au Cameroun.

Les trois pays ont disputé du 1er au 07 janvier dernier, dans le cadre de leur préparation, un mini chan. Ils ont été rejoints par le Rwanda, le Burkina Faso et la Lybie qui ont disputé un match amical hier à Douala. Dans la tanière des Lions A’, les 33 joueurs retenus par Martin Ndtoungou Mpile séjournent depuis lundi à l’hôtel Mont Febé de Yaoundé. Les Lions indomptables qui ont reçu la visite du ministre des Sports hier, disent avoir tiré les leçons des contre performances et sont prêts à rugir.

«C’est un autre état d’esprit qui nous habite aujourd’hui. Après cette préparation, les matchs n ’ont pas été flamboyants pour nous, mais je pense qu’il y a parfois des préparations aux résultats mitigés qui précèdent de très bons résultats pour la compétition. Nous sommes prêts pour pouvoir aborder cette compétition avec un autre engagement, avec une autre
détermination», rassure le sélectionneur camerounais.

Il est à noter qu’en raison de la crise sanitaire actuelleTla Caf a permis aux 16 pays qualifiés de présenter une liste de 23 joueurs, plus 10 réservistes. En cas de contamination des éléments de la liste principale, ils seront remplacés par les joueurs de la liste d’attente.

En attendant l’arrivée des autres délégations, le pays hôte du Chan peaufine les derniers préparatifs. Dans les villes hôtes, Yaoundé, Douala, Limbe et Buea ont revêtu leurs vêtements aux couleurs de l’événement. La sécurité a été renforcée dans tous les sites pour permettre aux invités de passer un séjour paisible. Sur le plan sanitaire, quatre hôpitaux ont été spécialement aménagés pour renforcer et gagner le match contre la Covid-19 lors du Chan.

Les tickets sont disponibles dans tous les points de vente. Ces derniers ne désemplissent pas. Preuve que les amateurs du football sont impatients de rejoindre les stades pour vivre les rencontres qui se disputeront à guichets fermés. Pour pallier ces mesures, des espaces ont été aménagés pour permettre aux supporters de vivre la compétition. «Nous avons cinq pôles d’attractions. Le premier servira pour les animations. Il est constitué d’un écran géant, un podium pour voir les matchs. Le deuxième pôle c ‘est la restauration et la gastronomie.

Le troisième c’est le pôle pays d’accueil. Un aménagement qui emprunte aux quatre aires culturelles du Cameroun pour montrer les savoirs, les savoir-faire, les savoirs-être et les savoir-vivre du pays. Le quatrième pole, c ’est le village des nations. Les 16 pays en compétition disposent chacun d’un espace pour se faire connaître. Le cinquième pôle, celui des Play grounds où enfants comme grands, peuvent jouer à la ba-balle», a indiqué Sa Majesté Malet Ma Njami Mal Njam, commissaire général de la fan zone du site de Yaoundé.

Par ailleurs, les acteurs économiques sont à pied d’œuvre pour mettre la balle des bonnes affaires au fond du filet dès ce samedi, jour du match d’ouverture entre le Cameroun et le Zimbabwe, qui sera au Cameroun ce jeudi.