Sport

André Luther Meka : «Issa Hayatou a géré la CAF pendant 29 ans sans faute»

André Luther Meka : «Issa Hayatou a géré la CAF pendant 29 ans sans faute»

Le militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais André Luther Meka faisant référence à l’actualité au tour de la Confédération africaine de football, pense que le compatriote Issa Hayatou le prédécesseur d’Ahmad Ahmad mérite le respect pour son passage à la tête de l’instance faîtière du foot africain.

En ce moment où la Confédération africaine de football (CAF) fait parler d’elle avec la suspension de son président Ahmad Ahmad, André Luther Meka a choisi de faire un clin d’oeil au compatriote Issa Hayatou le prédécesseur du malgache. Le militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) pense que le passage d’Issa Hayatou à la tête de la CAF mérite d’être salué. Parce qu’il y a été durant 29 années et il n’a commis aucune faute de gestion.

«Issa Hayatou est un monument de la gestion du football africain et mondial. Il a géré la CAF pendant 29 ans sans faute. Apprenons à respecter ceux qui sont entrés au Panthéon de l’histoire mondiale et qui nous donnent la fierté d’être camerounais», a déclaré Issa Hayatou.

Ahmad Ahmad

La sortie d’André Luther Meka n’est pas le fruit du hasard. Elle survient après la décision de la Commission éthique de la FIFA de suspendre pour une période de 5 années le malgache Ahmad Ahmad. Une suspension qui a été arrêtée au motif de ce qu’il a été reconnu coupable d’avoir enfreint divers codes d’éthique. Il est dit qu’il a enfreint les articles 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’article 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018.

Par le biais d’un communiqué de presse, l’équipe d’Ahmad Ahmad a annoncé que le désormais ancien président de la CAF envisage de saisir le Tribunal arbitral du sport. Elle évoque des irrégularités observées dans la procédure ayant abouti à la suspension du malgache.

Issa Hayatou

Pour revenir à notre compatriote Issa Hayatou, notons qu’il est le prédécesseur d’Ahmad Ahmad à la tête de la CAF. Son bilan fait état d’une augmentation du nombre de sélections africaines en phase finale de Coupe du Monde, réformes de la CAN et des compétitions de clubs, création du CHAN, des CAN des moins de 23 ans, 20 ans et 17 ans, développement du foot féminin, du futsal et du beach-soccer.

« Il y a eu des avancées importantes. Il a permis au football africain d’être mieux exposé, plus attractif. Ces différentes compétitions se déroulent dans de bonnes conditions », note l’ancien international marocain Abdeslam Ouaddou.

Né le 9 août 1946 à Garoua, cet ancien athlète et basketteur a été Secrétaire général de la Fédération camerounaise de football, de 1974 à 1983. De 1982 à 1986, il devient Directeur des Sports du ministère de la Jeunesse et des Sports. En août 1987, il accède au poste de président de la CAF. Sous son mandat, et pour la première fois, le continent a accueilli la Coupe du monde de football en 2010, en Afrique du Sud. En 2002, il s’est présenté à la présidence de la FIFA, mais a été battu par Sepp Blatter.