Societe

Remise des épaulettes : 287 lauréats ont été à l'honneur ce vendredi 26 février 2021

Remise des épaulettes : 287 lauréats ont été à l'honneur ce vendredi 26 février 2021

Pendant trente six (36) mois, ils ont soutenu le rythme d’une formation qui n’aura pas toujours été évidente, à cause notamment des affres imposées par la pandémie du Coronavirus.

C’est d’ailleurs à cause de ces dernières que le Chef de l’Etat n’a pas, comme de coutume, présidé personnellement à la cérémonie de remise des épaulettes à la Promotion « Paix et Unité » ;

Néanmoins, son message de félicitations leur a été délivré par Cyrille Serge Atonfack Guemo – Capitaine de Frégate et Chef de la Division de la Communication au ministère de la Défense.

Le Président de la République du Cameroun – Chef des Forces Armées, au-delà des regrets, a invité les nouveaux lauréats à suivre l’exemple de leurs ainés, qui se sont toujours attelés « avec honneur et fidélité à préserver l’Intégrité, la Paix et l’Unité nationale malgré les conditions que leurs imposent ces dernières années le corona virus… ».

Le Chef de l’Etat n’a en outre pas manqué de se féliciter du fait que l’Ecole Militaire Interarmes ait une fois de plus formé des Lauréats venus du Gabon, de la République Centrafricaine, du Congo Brazzaville, de la Guinée Conakry, de la Côte d’Ivoire. Cela démontre de son point de vue que la qualité de la formation proposée à l’Emia est de qualité et permet aux autres pays de relever les défis sécuritaires auxquels ils sont confrontés.

Le Major de cette 38ème promotion est un Ingénieur de Génie Civil

Ses épaulettes lui ont été apposées René Claude Meka – Chef d’état Major des Armées qui n’a pas manquer lui aussi de le féliciter. Un devoir auquel se sont soumis tous les généraux et autres Officiers présents ce Vendredi à la Cour d’honneur de l’Emia.

Pour le Lieutenant Mougnol Zom Emmanaul, il s’agit d’une grande responsabilité et, tout au long de leur carrière, ses Camarades et lui ne vont pas se détourner de leur tâche :

« J’éprouve d’abord un sentiment de fierté, fierté d’un travail bien fait. Nous savons que ce ne sera pas facile, à cause certes du corona virus, mais aussi à cause des nombreuses crises sécuritaires qui traversent le pays ; notamment dans les Régions du Nord et du Sud Ouest, mais également au Nord et à l’Est Cameroun…

Cela nous impose de prendre conscience de ce qui nous attend. Nous savons ce qui nous attend, ce que nous avons à faire et nous n’allons pas manquer à la mission qui nous attend… ».

Les officiers à l’honneur ce Jour ont directement été envoyés pour prise de fonction immédiate à la Gendarmerie Nationale, au niveau de l’Armée de terre et de l’Air, mais aussi dans les rangs des Sapeurs Pompiers.

   

 

Nicole Ricci Minyem