Societe

Prévention COVID 19 : Les nouvelles procédures de tests PCR pour les voyageurs

Prévention COVID 19 : Les nouvelles procédures de tests PCR pour les voyageurs

Depuis quelques semaines, les voyageurs qui partent du Cameroun éprouvent d’énormes difficultés pour procéder aux tests PCR à temps. La contrainte étant de présenter un test de moins de trois jours à l’embarquement.

Le Délégué Régional De la Santé Publique du Littoral, le Dr MAMBO MAKA Albert a signé un document qui précise les conditions dans lesquelles les voyageurs devront subir les tests PCR avant embarquement.

  • Les prélèvements des voyageurs se feront dorénavant 48 heures avant le voyage. Aucun prélèvement ne sera effectué dans un délais inférieur ;
  • Chaque voyageur doit se faire enregistrer, pour cela il est tenu d’envoyer un message WhatsApp à l’un des numéros suivants (+237 679 362 746, +237 657 131 641) avec les informations suivantes (Noms et prénoms complets, âge, sexe, lieu d’habitation, numéro de téléphone, date et heure de voyage ;
  • Le voyageur recevra un message de confirmation de son enregistrement lui indiquant le lieu et le jour de son prélèvement qui va correspondre à 48 heures avant son voyage
  • Le voyageur devra se présenter le jour de son rendez-vous sur le site indiqué dans son message muni de sa pièce nationale d’identité et de son billet d’avion ;
  • Les voyageurs recevront leur résultat par WhatsApp ;
  • Les districts de santé pourront aussi progressivement transférer les résultats aux voyageurs par WhatsApp dans un délai 16 à 36 heures pour éviter toute congestion.
  • Les voyageurs attendront donc de recevoir leurs résultats par WhatsApp à leur domicile et pourront les imprimer chacun par ses propres soins. Les voyageurs sont également priés de ne pas envahir les sites de prélèvements à cet effet.

Des mesures qui visent à désengorger certains sites et répartir les patients à tester sur l’ensemble des sites sur la ville de Douala. De plus cette mesure est une belle facilité pour les voyageurs qui n’auront plus besoin de se rendre dans les centre de test pour entrer en possession des résultats.

Rappelons que l’engorgement des principaux sites de Douala à l’instar de celui de Laquintinie, était le terreau d’un certain nombre de fraude pratiqué par certains sur ces sites. A plusieurs reprises, certains passagers se sont vu dans l’obligation de justifier la provenance de leur résultat de test avant d’embarquer. Désormais, le système d’encodage des résultats permettra aux responsables du ministère de la santé au sein des aéroports de détecter les faux résultats de test grâce à des lecteurs des codes-barres qui seront enregistrés sur chaque résultat reçu via WhatsApp.

Stéphane NZESSEU