Societe

Monatele : le Maire offre des présents aux détenus

Monatele : le Maire offre des présents aux détenus

En visite ce Mardi dans la maison d’arrêt de cette Commune située dans le Département de la Lekié, Prosper Parfait Mbassi Bessala n’y est pas allé les mains vides  

A ses compatriotes présents dans l’enceinte de cet établissement pénitencier et qui payent le lourd tribut à la société suite aux méfaits commis, l’autorité municipale a distribué un important stock de matériels, constitué pour l'essentiel des brouettes, des pioches, des râteaux, des bacs à ordures, des pulvérisateurs, des insecticides, des machettes et limes, ainsi que des vêtements.

Mais, au-delà de tous ces dons, et dans sa prise de parole, Sa Majesté Prosper Parfait Mbassi Bessala a tenu à sensibiliser les détenus  sur la pandémie du Covid-19, les invitant à respecter, autant qu’il était possible de leur faire dans un tel milieu, les mesures barrières et autres instructions données par l’Autorité Étatique, étant donné que la pandémie n’épargne personne.

Et, pour passer du geste à la parole, le patron de l'exécutif municipal de Monatele a remis à Roger Claude Akono - régisseur de ce lieu d’incarcération, des cache-nez, des gels hydro-alcooliques et quatre cent quatre vingt (480) morceaux de savon dans le cadre de l'opération baptisé « un détenu, un morceau de savon ».

Les mineurs, présents au sein de cette prison, n’ont pas été lésés. Soucieux de leur instruction, sa Majesté Prosper Parfait Mbassi Bessala leur a apporté des paquets de cahiers, de bics, des cartons de craies, des ardoises ; En bonus, et pour leur permettre aussi bien de s’informer que de s’épanouir en pensant  à autre chose, il leur a offert un écran plasma avec décodeur Canal+ et accessoires. Au dessus de tous ces présents, l’autorité municipale a ajouté des paquets de savon antiseptique, des pattes alimentaires et du riz.

La reconnaissance marquée des détenus

Dite par Sylvestre Baneokani - Porte-parole des détenus de la prison principale de Monatele. Il a salué le geste de leur « bienfaiteur » et a promis que ses compagnons et lui vont s’évertuer à mettre en pratique les conseils qui leur ont été prodigué…

Avant de marquer le point final à cette cérémonie qui s’est voulue sobre, bien que marquée par des chants et pas de danse esquissés par les prisonniers, Roger Claude Akono - Régisseur de la prison principale de Monatele, n'a pas manqué d'exprimer sa satisfaction pour cette action à la fois sociale et salutaire. Enfin, il a émis le vœu que ce partenariat perdure  entre la Commune et cette maison d’arrêt dont il a la lourde charge.

Nicole Ricci Minyem