Societe

Meurtre des élèves de Kumba/Grégoire Owona: «la ligne rouge a été franchie»

Meurtre des élèves de Kumba/Grégoire Owona: «la ligne rouge a été franchie»

Grégoire Owona le Ministre du Travail et de la Sécurité sociale dit stop à la barbarie.

Comme les hommes politiques et les membres du gouvernement qui ont réagi jusqu’ici, Grégoire Owona le Ministre du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss) condamne le meurtre des élèves de l’école privée Mother Franscica International. Pour le Mintss, en s’en prenant aux enfants, en tuant les élèves sans défense et qui se trouvaient dans leur lieu d’acquisition du savoir, les auteurs de cet acte barbare sont allés loin. Ils ont dépassé les limites.

« Non non et non ! La ligne rouge a été franchie. Jusqu'où irez-vous ? La ligne rouge a été franchie ! Pas les enfants ! Pas les enfants sans défense ! Les enfants qui voulaient seulement assurer l'avenir du Cameroun en prenant leurs leçons à l'école ! stop à la barbarie. Trop c'est trop ! Stop stop stop!», a écrit le membre du gouvernement sur sa page Facebok.

A titre de rappel, six élèves ont été tué à bout portant le samedi 24 octobre 2020 dans leur école à Kumba, dans la région du Sud-Ouest. Leur établissement scolaire a été attaqué par des hommes armés dont l’identité n’a pas encore été clairement révélée. De graves soupçons pèsent sur les combattants sécessionnistes.

La communauté nationale et international réclame justice pour ces enfants décédés et ceux qui ont été blessés.

Liliane N.