Societe

Lutte contre la criminalité juvénile : Le chef des « microbes » aux arrêts à Douala

Lutte contre la criminalité juvénile : Le chef des « microbes » aux arrêts à Douala

Il a été interpellé avec six individus grâce aux actions des forces de l'ordre en réaction à une correspondance du préfet du département du Wouri. L'autorité administrative instruisant la mise hors d'état de nuire des auteurs du phénomène de « microbes », spécialisés dans le pillage en bandes et agressions. 

L'interpellation de ces malfrats a été menée par les éléments de la Brigade de Gendarmerie d’Akwa-Nord qui ont effectué plusieurs opérations coups de poing dans les quartiers Bonangang, Bonamoussadi et Makepe, le 28 avril 2021. Le chef des « microbes » et les six autres individus seront présentés devant le procureur de la République pour répondre de leurs actes.

Dans la foulée, des perquisitions ont été effectuées dans ces quartiers, dans les domiciles des meneurs de groupes, préalablement identifiés. Ce qui a permis aux forces de maintien de l'ordre, d'interpeller un jeune âgé de 26 ans, ainsi que la saisie d’un certain nombre d’objets. Il s’agit notamment d’une bouteille à gaz, trois matelas, deux écrans plasma 32 pouces. D’autres matériels ont été également saisis : un baffle, un amplificateur de son, un ordinateur portable, un lecteur DVD, un chauffe-eau, une plaque chauffante, une marmite chauffante, un poignard. Ainsi qu’une plaquette de comprimé « tramadol », deux pipes, 23 paquets de drogue (cailloux) et 44 paquets de chanvre indien, apprend-on.

Il faut également relever que ces opérations coups de poing se sont poursuivies le même jour, vers 16 heures au quartier Makepe au lieu-dit « rond-point », où 06 individus pris en flagrant délit d’agression sur des élèves du collège Laval, ont été interpellés. Une machette, six gourdins et un téléphone portable appartenant à l’une des victimes, ont été saisis. Sept autres complices ont pris la fuite et sont activement recherchés, apprend-on.

Innocent D H