Societe

Les présumés auteurs du cambriolage de la Direction Générale des Impôts arrêtés

Les présumés auteurs du cambriolage de la Direction Générale des Impôts arrêtés

Les quatre suspects du cambriolage de la Direction générale des Impôts (DGI) ont été présentés le 14 juin 2021 à la presse.

Ils sont quatre individus suspectés d’être les auteurs du cambriolage de la Direction générale des Impôts (Dgi), survenu dans la nuit du 7 au 8 juin 2021. Ces présumés cambrioleurs ont été présentés hier, à la presse, au cours d’une opération de reconstitution des faits, qui a eu lieu au siège de l’administration fiscale.

De cette opération de reconstitution des faits, on a appris que le cambriolage a duré quatre heures. De façon précise, il s’est déroulé entre 1h30 et 5h30 du matin. Ils ont affirmé être passés dans la quasi-totalité des bureaux de la Dgi. Il faut noter que l’immeuble qui abrite l'administration compte 11 étages.

La CRTV indique que les individus en question sont des repris de justice. Ils répondent aux noms de Jean Marie Belibi, Amadou Bello, Alex Kana et le cerveau du groupe Mengue Francis José, alias chinois.

Lire aussi :  Insécurité : après la direction des Impôts, le siège du Gicam victime de cambriolage

Mengue Francis José le leader du gang est revenu sur les circonstances de ce cambriolage.

« Je suis passé là un jour vers 16 heures, j’ai constaté que la porte du balcon était ouverte… J’ai contourné par l’arrière du bâtiment et j’ai eu accès à une dalle pour pouvoir monter au niveau du balcon, et je suis entré à l’intérieur de l’immeuble », a-t-il déclaré.

Alors qu’il était en train d’opérer, ‘‘chinois’’ est surpris par un agent d’entretien, déjà présent sur les lieux aux premières heures de la matinée. Il s’enfuie ainsi précipitamment, oubliant sur place le téléphone portable qui lui permettait de communiquer avec un de ses complices, resté au-bas de l’immeuble. C’est l’exploitation de l’appareil qui va permettre aux services de sécurité de remonter jusqu’aux suspects.

Il convient de rappeler que durant le cambriolage, une somme de 380 000 FCFA aurait été emportée et deux disques durs externes.

Lire aussi :  Insécurité: une vingtaine de présumés «microbes» interpellés par la gendarmerie à Douala

Liliane N.