Societe

Le préfet du Noun et Tomaino Ndam Njoya se discutent même quoi au juste ?

Le préfet du Noun et Tomaino Ndam Njoya se discutent même quoi au juste ?

Le bras de fer entre les deux personnalités est loin de s’achever à la lumière du spectacle qu’elles ont offert au public le 21 octobre 2020 à Foumban.

La ville de Foumban, chef-lieu du département du Noun dans la région de l’Ouest était le théâtre des manifestations intenses hier. Pour cause, des tensions entre le préfet du Noun Donatien Boyomo et la mairie Tomaino Ndam Njoya.

En effet, selon nos sources, le 21 octobre 2020, le préfet du Noun a fait une descente sur le terrain pour enlever ces formateurs venus de Yaoundé pour les amener dans son bureau.

Informée, la maire de Foumban s’est rendue à la préfecture. Ensuite, les échanges avec le préfet ont été virulents. D’où la riposte des agents de la préfecture. Les partisans de l’UDC sont allés bloquer la route et bruler les roues.

Selon le journal La Nouvelle Expression : « Des milliers de partisans de l’Union démocratique du Cameroun sont sortis hier pour exiger la libération de deux agents de la commune interpellés sur ordre du préfet du Noun ? La femme de Nam au centre des manifestations », peut-on lire dans sa parution de ce jeudi matin.

Rappelons que dans sa parution du 26 août 2020, le quotidien Mutations annonçait déjà des quelles entre les deux personnalités susmentionnées. A l’origine du conflit, les deux personnalités ne s’accordent pas sur la création d’une police municipale à Foumban ainsi que la mise sur pied d’un syndicat des communes dans le département.