Societe

L'ancien Directeur Général de camair co, Njipendi Kouotou humilié à l'absence de Ferdinand Ngoh Ngoh, selon Boris Bertolt

L'ancien Directeur Général de camair co, Njipendi Kouotou humilié à l'absence de Ferdinand Ngoh Ngoh, selon Boris Bertolt

L’activiste Boris Bertolt affirme que son remplacement à la tête de la Camair-co a été possible parce que son parrain Ferdinand Ngoh Ngoh n’était pas au Cameroun, au moment des faits.

Depuis la tenue du Conseil d’administration de Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) du 7 janvier 2021, Njipendi Kouotou n’est plus le Directeur général (DG) de la compagnie aérienne nationale. C’est désormais Jean Christophe Ella Nguema qui a pris la direction de la Camair-Co. Boris Bertolt l’ancien journaliste du quotidien Mutations affirme que ce changement a été une humiliation pour le désormais ancien DG de l’étoile du Cameroun. Dans  une publication faite ce lundi 11 janvier 2021 sur sa page Facebook, il indique que cette humiliation a été possible parce que son parrain le ministre d’Etat secrétaire général à la Présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh était hors du pays. Il se faisait recevoir par le président équato-guinéen Théodoro Obiang Nguema, au nom du Chef de l’Etat Paul Biya.

Retrouvez ci-dessous la publication intégrale de Boris Bertolt

L’ANCIEN DG DE CAMAIR CO, NJIPENDI KOUOTOU HUMILIÉ LE JOUR DE LA PASSATION DE SERVICE
Le système fabrique ses propres enfants et les humilient à son gré. Le dernier cas en date est celui de l’ancien directeur arrogant et prétentieux de Camair- Co, Louis George NJIPENDI Kouotou. Un homme qui il y a encore quelques semaines trônait à la tête de CAMAIR co comme le grand manitou. N’écoutant personne. Même pas les spécialistes. Se prévalant d’être le poulain du secrétaire général de la présidence de la République : Ferdinand Ngoh Ngoh dont son seul CV avant d’arriver à CAMAIR Co était d’avoir travaillé au palais avec Ferdinand Ngoh Ngoh.
Louis George NJIPENDI Kouotou a été humilié à l’occasion de la passation de serment. Rendu au siège de CAMAIR CO à 8h30 mn pour la passation technique, jusqu’à 11h le Colonel Jean – Christophe Ela Nguema, nouveau directeur général de CAMAIR CO n’était pas là. L’ingénieur en aéronautique, colonel en service à l’Etat major Particulier de la présidence de la République traîne les pas. Pendant ce temps NJIPENDI Kouotou tourne, fait les vas et viens. Ses anciens collègues le fuient comme la peste. Il sent qu’il y a quelque chose de louche qui se prépare.
Quand NJIPENDI Kouotou tente d’entrer dans son bureau pour récupérer quelques affaires, la sécurité le lui interdit. Il dit qu’il est « encore directeur général ». On lui rétorque que « les instructions viennent d’en haut ». L’ancien DG de CAMAIR Co ne parvient pas à entrer dans son bureau. Avait-il vu le mal venir et tentait – il s’est retirer les derniers documents compromettants qui restaient ? Lui seul sait.
Pire encore, le service du patrimoine de CAMAIR CO est passé à sa résidence pour faire l’inventaire. Les gars sont entrés dans toutes les pièces, et ont demandé à la famille de Louis George NJIPENDI Kouotou de bien vouloir libérer les lieux dans les plus brefs délais.
Malheureusement pour Kouotou personne ne pouvait le sauver. Son parrain, Ferdinand Ngoh Ngoh avait été envoyé en mission par Paul Biya en Guinée Équatoriale. NJIPENDI Kouotou lui a simplement fait un compte rendu par whatsap.