Societe

Fête de la jeunesse : le sous-préfet de la commune de Meri exige des contributions financières aux autorités

Fête de la jeunesse : le sous-préfet de la commune de Meri exige des contributions financières aux autorités

Le maire doit contribuer à hauteur de 500 000 FCFA ; 100 000 FCFA pour le député ; 50 000 FCFA pour les conseillers régionaux.

Le sous-préfet de Meri, une commune située dans la région de l’Extrême-Nord et le département du Diamaré, exige des contributions financières aux autorités pour les activités de la 55è fête de la jeunesse. C’est la substance d’un message-porté signé le 21 janvier dernier par le sous-préfet.

Par exemple, le maire doit contribuer à hauteur de 500 000 FCFA ; 100 000 FCFA pour le député ; 50 000 FCFA pour les conseillers régionaux. Enfin, 20 000 FCFA par chaque autre élite intérieure ou extérieure…

« Dans le cadre du lancement officiel de la 55è édition fête de la jeunesse à Meri et célébration de ladite fête. (…) Bien vouloir prendre personnellement part à la réunion y relative que présidera mercredi 27 janvier 2021 à 10h. Bien vouloir se munir de sa contribution pour charges organisationnelles ou de faire un dépôt. », lit-on.