Societe

Extrême-Nord: un lion attaque des villages et blesse 9 personnes

Extrême-Nord: un lion attaque des villages et blesse 9 personnes

Le chef régional de la Faune et des aires protégées affirme ne pas connaître pour l’instance la provenance de ce fauve.

9 personnes dans la région de l’Extrême-Nord, ont failli être tuées par un lion dont on ignore encore la provenance. Le fauve s’en est pris aux populations des villages Woulki et Mbomboya tous deux situés dans l’arrondissement de Makary.

«Un lion, dont pour l’instant on ignore la provenance, a semé la panique dans la localité. L’animal, conformément à la loi et son décret d’application, a été abattu dans le cadre de la légitime défense», renseigne le chef régional de la Faune et des aires protégées.

Les victimes du fauve sont prises en charge dans des formations hospitalières de la région de l’Extrême-nord. Le responsable de l’hôpital de district de Makary, dans le département du Logone-et-Chari cité par le Poste national, affirme que « parmi les 9 qui sont arrivés à l’hôpital de district de Makary, un a été transféré à Kousseri pour une prise en charge. Et les huit qui restent sur place les blessures sont de gravité moyenne. Donc il n’y a pas de complication ».

Les experts pensent que le fauve abattu qui s’en est pris aux villageois, est de ces vieux lions vieux qui abandonnent la meute et s’attaquent aux proies faibles, à l’instar des êtres humains. Toutefois, dans un communiqué radio presse parvenu à notre rédaction, Jean David Ndjigba le délégué régional des forêts et des faunes de l’Extrême-Nord demande aux populations de vaquer librement à leurs occupations. Il affirme que le danger a été éloigné. Il faut préciser que l’incident avec le fauve s’est déroulé le weekend dernier.

Liliane N.