Societe

Douala : un homme de 70 ans victime d'un AVC après des ébats sexuels avec une fille de 25 ans

Douala : un homme de 70 ans victime d'un AVC après des ébats sexuels avec une fille de 25 ans

Le septuagénaire a été secouru par les responsables de l’établissement hôtelier où il avait donné rendez-vous à sa compagne.

Un homme a été victime d’un accident vasculaire cérébral au détour d’une partie de sexe, nous apprend mimimefoinfo. Les faits sont survenus mardi dans un établissement hôtelier au quartier Makèpè. Dans cette auberge, l’homme âgé de 70 ans s’était retiré avec une jeune fille de 25 ans pour la partie de plaisir.

Au bout de quelques minutes, le septuagénaire laisse apparaître des signes de détresse. Prise de peur, sa compagne de 25 ans alerte les responsables de l’établissement hôtelier. C’est ainsi que l’homme a été secouru. Il est admis en soins à l’hôpital général de Douala.

Ce n’est pas la première fois qu’on apprend une telle nouvelle dans la capitale économique. En 2019, un chef traditionnel est mort en pleins ébats sexuels au quartier Deido. Le défunt avait été pris d’un malaise sur le lit alors que la prénommée Miléna se trouvait sous la douche après une partie de plaisir.

Sauvée grâce à l’intervention de la police

Mis au parfum de la triste nouvelle, les deux épouses de la victime et ses enfants ont débarqué tout furieux sur le lieu du drame. Ils ont tenté en vain d’avoir la peau de celle sur qui le défunt a passé ses dernières heures sur terre.

Elle n’avait eu la vie sauve que grâce à l’intervention de la police. Les premiers éléments de l’enquête avaient révélé que l’homme décédé est chef de troisième degré d’un village dans le regroupement Fongo-ndeng , département de la Menoua, région de l’Ouest. Cette d’histoire d’homme qui meurt en très bonne compagnie dans une chambre d’hôtel, est récurrente dans la capitale économique du Cameroun.