Societe

Décès de Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême aux Etats-Unis

Décès de Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême aux Etats-Unis

La Cour suprême, la haute juridiction américaine a annoncé vendredi le décès de la juge Ruth Bader Ginsburg âgée de 87 ans. Le décès de cette figure progressiste ouvre la voie à une intense bataille politique, à moins de deux mois de la présidentielle.

Les Etats-Unis sont en deuil après la disparition de Ruth Bader Ginsburg, doyenne des juges à la Cour suprême américaine. Après avoir vaincu le cancer à plusieurs reprises, Ruth Bader Ginsburg est passée de vie à trépas vendredi à l’age de 87 ans. Dès l’annonce de son décès, plusieurs américains se sont rendus devant le siège de l’institution pour lui rendre hommage.

« Notre nation a perdu une juriste d’envergure historique », a réagi le président de la Cour suprême, John Roberts. « Nous, à la Cour suprême, avons perdu un collègue très cher. Aujourd’hui, nous sommes en deuil, mais avec la certitude que les générations futures se souviendront de Ruth Bader Ginsburg telle que nous l’avons connue, une championne infatigable et résolue de la justice ».

Le président Donald Trump a quant à lui saluer la « vie exceptionnelle » de la juge Ruth Bader Ginsburg. Deuxième femme juge à la plus haute juridiction du pays, elle a été une pionnière juridique qui a défendu l’égalité des sexes. Nommée en 1993 par le président Bill Clinton, elle était devenue au fil des ans la plus ancienne membre du camp libéral de l’institution.