Societe

Décès de Charles Tchakoute Patié : les obsèques du bâtonnier reportées sine die

Décès de Charles Tchakoute Patié : les obsèques du bâtonnier reportées sine die

Ce nouveau renvoi intervient au moment où le barreau procédait aux derniers réglages dans les différentes commissions.

Les obsèques du bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun, Me Charles Tchakoute Patié, sont reportées sine die. Un report qui est intervenu à la surprise générale, à 48 heures du début des hommages officiels à cette illustre personnalité.

La décision du report est conjointe. Elle est signée par le Chef supérieur du groupement Bahouoc, sa Majesté, Roger Nkamadjou II et Madame Tchakoute Patie Clarisse, épouse du défunt.

« Sa majesté Nkamadjou II Roger, Chef supérieur du groupement Bahouoc et Madame Madame Tchakoute Patie Clarisse, épouse de feu Me Tchakoute Patie Charles, portent à la connaissance du public, des confrères de l´illustre disparu et de l´ensemble de la famille judicaire, que le programme des obsèques de Me Tchakoute Patie Charles, initialement prévu du 26 au 28 novembre est reporté sine die. De nouvelles orientations seront données ultérieurement », peut-on lire dans un communiqué fait à Douala et rendu public le 23 novembre 2020.

Une suite logique

Un nouveau renvoi de dernière minute qui intervient au moment où le barreau procédait aux derniers réglages dans les différentes commissions. D’après le quotidien Le Jour, le Conseil de l´Ordre n´a pas été consulté encore moins associé.

Ce qui est une suite logique après la prise de position du barreau, suite à la persécution des avocats:« Nous n´avons pas été associés à cette décision, et nous n´avons pas de déclaration à faire, le jour où ils feront appel à nous, nous irons. Mais il faut le dire, c´est une suite logique après la décision prise par Conseil de l´ordre du 21 novembre 2020 en signe de protestation contre la persécution des avocats », indique notre source sous anonymat.

C´est d’un commun accord avec le barreau que, autrefois, avaient arrêté la date et les différentes articulations des obsèques du bâtonnier. L´annonce du programme avait été faite au terme de la session du conseil de l’ordre, qui s’était tenue par vidéoconférence le lundi 19 octobre 2020.

A l´occasion, la bâtonnière Claire Bikouna Atangana avait fait le compte rendu des concertations. Tant avec la famille de feu le bâtonnier Charles Patie Tchakoute qu’avec quelques anciens bâtonniers de la ville de Douala sur les modalités d’accueil de la dépouille et des obsèques.