Societe

Covid-19 : l'Enam durcit les mesures restrictives pour les étudiants

Covid-19 : l'Enam durcit les mesures restrictives pour les étudiants

Bernard Pierre Soumbou Angoula, indique que les mesures barrière au sein de son institution, vont devenir «un impératif catégorique».

Lors de son adresse du 31 décembre à la Nation, Paul Biya a interpelé les Camerounais sur la nécessité de redoubler de vigilance. Mais surtout à respecter les gestes barrières prescrits par le gouvernement pour éviter de voir le pays être frappé à nouveau par le Coronavirus. Le chef de l’Etat a notamment insisté sur le port systématique des masques dans les lieux publics.

Cet appel n’est pas tombé dans les oreilles des sourds. L’École nationale d’administration et de la magistrature (Enam) compte faire respecter à la lettre. Le directeur général de cette prestigieuse école qui forme l’élite administrative, vient de publier deux communiqués à l’attention de ses étudiants et au personnel de l’institution.

En résumé, Bernard Pierre Soumbou Angoula, indique que les mesures barrière au sein de son institution, vont devenir «un impératif catégorique». Pour le patron de l’Enam «aucun individu ne devrait plus franchir les différentes guérites de l’Enam sans masque facial et la prise de température et le lavage des mains seront systématiques à l’entrée du campus et des édifices principaux de l’école». Peut-on lire dans les communiqués rendus publics le 04 janvier 2021.

Interdit de se saluer avec les mains

De même, «il est désormais interdit de se saluer avec les mains; se donner les accolades; se déplacer de sa salle de classe à une autre; de se regrouper sans tenir compte de la distanciation physique aussi bien dans les amphithéâtres, les salles de cours et les espaces restauration».

Tout en rappelant que ces instructions visent à éviter d’éventuels cas de contamination au sein de l’Enam, le directeur général avertit que les étudiants contrevenants à ces mesures conservatoires et de sauvegarde de la santé de tous, seront immédiatement traduits devant le conseil de discipline.

Ci-dessous l’intégralité des deux communiqués