Societe

Carnet noir: le Cardinal Christian Tumi est décédé

Carnet noir: le Cardinal Christian Tumi est décédé

Le Cardinal Christian Tumi a rendu l’âme le 3 avril 2021, dans la ville de Douala.

Selon des informations rendues officielles, c’est des suites de maladie, que le Cardinal Christian Tumi est décédé. Il est mort à la polyclinique IDIMED située dans la ville de Douala. Il y avait été interné depuis une semaine déjà.

Après l’annonce de sa mort, une vidéo présentant sa dépouille a circulé sur la toile, provoquant ainsi la colère de ses proches, connaissances et autorités. D’ailleurs le Dr Malachie Manaouda ministre de la Santé a condamné cet acte et a ouvert une enquête qui doit sanctionner les auteurs.

«Dans ces moments de compassion, suite au décès du Cardinal Tumi, il est inacceptable que des images qui violent son intimité soient diffusées. Une investigation a été prescrite pour établir les responsabilités à cet effet. Nos sincères condoléances à l’Eglise Catholique. RIP», a déclaré le ministre de la Santé.

Il faut savoir que Christian Wiyghan Tumi était l’unique Cardinal du Cameroun. Il s’est illustré dans la recherche d’une sortie de crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest.  Le portrait que lui a consacré Culture Ebene, indique qu’il a été ordonné prêtre le 17 avril 1966 pour le diocèse de Buéa. Il est allé poursuivre sa formation en sciences de l’éducation au Nigéria puis à Londres (Grande-Bretagne). Il a étudié la théologie à l’Institut catholique de Lyon (France) où il a obtenu une licence. Il a eu son doctorat en philosophie à l’Université de Fribourg (Suisse).

De retour au Cameroun, il a été nommé Recteur du grand séminaire régional de Bambui dans l’archidiocèse de Bamenda. Il a été Evêque de Yagoua et a été consacré le 6 janvier 1980 par le pape Jean-Paul II en personne. Le 19 novembre 1982, il est devenu Archevêque coadjuteur de Garoua, diocèse dont il est devenu Archevêque le 17 mars 1984. Enfin, il a été Archevêque de Douala le 31 août 1991, jusqu’à sa retraite.

Liliane N.