Societe

Affaire Lydienne Taba : Le sous-préfet en garde à vue

Affaire Lydienne Taba : Le sous-préfet en garde à vue

Le collectif d’avocats constitué dans l’affaire Lydienne Solange Taba est un peu rassuré. Du moins pour ce qui est de la confirmation de la garde à vue du sous-préfet de Lokoundje, Franck Derlin Eyono Ebanga.

Le «chef de terre» qui avait été appelé à d’autres fonctions lors des récentes nominations a été enfin présenté le 16 septembre dernier au collectif d’avocats. «Rendus dans la ville d’Ebolowa, les conseils ont pu constater qu’il est en garde à vue à la légion de gendarmerie du Sud à Ebolowa. Nous sommes rassurés. Mais nous voulons que lumière soit faite», a confié Me Dominique Fousse. Pour voir plus clair, malgré les «tracasseries» judiciaires, le collectif a déposé une autre plainte près le commissaire du gouvernement du Tribunal militaire d’Ebolowa. 

La jeune étudiante Lydienne Solange Taba a tragiquement perdu la vie le 25 juillet dernier par balle. Elle avait été «accidentellement» tuée par son compagnon, le sous-préfet de Lokoundje Franck Derlin Eyono Ebanga. La reconstitution des faits avait été interdite aux journalistes et le  domicile de ce dernier quadrillé par des gendarmes afin d'empêcher aux hommes de médias et à d’autres curieux de se mouvoir.