Santé

Relèvement de l'âge de départ à la retraite : Le personnel de santé dans le Nord saluent l'acte du Chef de l'Etat

Relèvement de l'âge de départ à la retraite : Le personnel de santé dans le Nord saluent l'acte du Chef de l'Etat

Pour le corps médical et paramédical dans cette partie du pays, par cette décision, le Président Paul Biya imprime une fois de plus sa marque de reconnaissance et d’attention vis-à-vis des personnels de santé. Ils promettent en retour de travailler avec ardeur pour sauver des vies surtout en cette période délicate de crise sanitaire imposée par la Covid-19. 

Les personnels de santé sont engagés en première ligne dans les formations sanitaires pour sauver des vies. Un sens de sacrifice suprême qui mérite reconnaissance de la société entière, mais surtout de l’attention particulière de la plus haute personnalité de l’Etat. Le Président Paul Biya a procédé vendredi dernier à la signature d’un décret portant relèvement de l’âge de départ à la retraite du corps médical et paramédical. Ainsi, ceux des catégories « A » et « B » iront désormais à la retraite à 60 ans et 55 ans pour ceux des catégories « C » et « D ». 

Dans la région du Nord Cameroun, cette mesure présidentielle est perçue comme une bouffée d’oxygène par les soldats de vie. « C’est une mesure qui était attendue depuis longtemps. Le personnel médical et moi-même, nous sommes heureux que l’âge de départ à la retraite soit révisé à la hausse. Il y a donc une grande joie », exprime Dr. Aboubakar Sadjo, directeur de l’hôpital régional de Garoua à nos confrères de la station régionale Crtv-Nord. 

Le personnel médical ne cesse de saluer le geste du Chef de l’Etat qu’il considère comme un hommage appuyé traduisant le sens d’humanisme de Paul Biya. « Ceci relève de la sollicitude permanente du Chef de l’Etat, il est au-delà du Covid-19. Un acte qui montre que le personnel médical est toujours écouté », ajoute Dr. Aboubakar Sadjo. 

Pour Justine Ndjikam, major maternité de l’hôpital régional de Garoua, ce relèvement de l’âge de départ à la retraite est une occasion de valorisation de l’expérience accumulée dans la profession. « A un certain âge quand l’infirmier sort de l’école, il n’a pas encore acquis les compétences. C’est après un certain temps qu’il devient performant, je pense que le secteur public de la santé va profiter de l’expertise des infirmiers », pense-t-elle. 

Cette mesure du Président de la République va permettre de galvaniser davantage les personnels de santé. « C’est une motivation pour le personnel qui est au quotidien engagé dans la préservation de la santé des camerounais », note une fois de plus Dr. Aboubakar Sadjo.  

En rappel, le 19 mai dernier, le Président de la République Paul Biya dans son adresse à la Nation dans un contexte de crise imposé par le coronavirus, avait encouragé et félicité le personnel de santé dans son combat permanent de lutte contre cette pandémie d’envergure mondiale. Il s’agissait ainsi de remobiliser les troupes de la santé afin de permettre au Cameroun de sortir vainqueur dans la lutte contre la Covid-19. 

Innocent D H