Santé

Origine du Covid-19: ce qui bloque l'arrivée des enquêteurs de l'OMS en Chine

Origine du Covid-19: ce qui bloque l'arrivée des enquêteurs de l'OMS en Chine

Annoncée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’équipe chargée de mener une enquête sur l’origine du coronavirus n’est toujours pas arrivée en Chine. Pourtant, les enquêteurs étaient bien en route mardi 5 janvier 2021,  mais ne disposaient toujours pas de tous les visas nécessaires.

Le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus s’est dit « très déçu » de cette nouvelle. D’autant « qu’il ne s’agit pas d’un simple problème de visa », a déclaré ce mercredi le ministère des Affaires étrangères à Pékin, affirmant que les négociations se poursuivaient. Depuis le début, la Chine n’est pas enchantée à l’idée de recevoir des enquêteurs indépendants à Wuhan.

Dix-sept ans après la crise du SARS-CoV-1, le manque de transparence n’a pas disparu concernant la gestion des épidémies en Chine. Si les autorités sanitaires chinoises ont transmis l’essentiel des connaissances dont disposent les chercheurs du monde entier sur le nouveau coronavirus, son origine reste une question sensible.

Wuhan sous contrôle

La maîtrise du narratif sur l’histoire de la pandémie est un enjeu politique. Les médias officiels évitent d’employer le terme SARS-CoV-2 pour éviter de rappeler que la première flambée de pneumonie virale a démarré en Chine. Des journalistes citoyens ont été arrêtés, des lanceurs d’alerte censurés.

La venue d’une équipe d’experts de l’OMS n’est mentionnée dans aucun médias en mandarin. Et cette dernière sera sans nul doute ultra encadrée dans une ville de Wuhan sous contrôle, qui veut à tout prix éviter de nouveaux cas de contaminations rappelant ce qui s’est passé ici l’hiver dernier.