Santé

Lutte contre le sommeil de l'enfant : le nourrisson doit dormir 17 heures par jours

Lutte contre le sommeil de l'enfant : le nourrisson doit dormir 17 heures par jours

Selon les lignes directrices de sur l’activité physique, la sédentarité et le sommeil chez les enfants de moins de 5, l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms) recommande un sommeil de bonne qualité pour la bonne croissance du nourrisson.

LJ inactivité physique est l’un des grands facteurs de risque de mortalité dans i le monde. Elle contribue à la hausse’ du surpoids et de l’obésité. La petite enfance est une période de développement physique et cognitif rapide où se forment les habitudes de l’enfant, et où il est possible de changer et d’adapter les règles de vie de la famille.

Pour respecter les recommandations relatives au temps d’activité physique quotidien, en particulier chez les enfants, il faut prendre en compte les besoins sur une durée globale de 24 heures, car la journée se compose de temps de sommeil, de sédentarité et d’activité d’intensité faible, modérée ou soutenue.

Activité physique

Pour l’Oms, Les nourrissons (âgés de moins de 1 an) devraient être physiquement actifs plusieurs fois par jour de diverses manières, en particulier par des jeux interactifs au sol. Il serait préférable qu’ils bougent plus encore. Ceux qui ne se déplacent pas encore devraient passer au moins 30 minutes à plat ventre, réparties tout au long de la journée pendant le temps de veille.

Les enfants de 1 à 2 ans devraient avoir pendant au moins 180 minutes des activités physiques de type et d’intensité variés, y compris d’intensité modérée ou soutenue, réparties tout au long de la journée ; un temps plus long serait préférable. Les enfants de 3 à 4 ans devraient avoir pendant au moins 180 minutes des activités physiques de type et d’intensité variés, dont au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée à soutenue, réparties tout au long de la journée ; un temps plus long serait préférable.

Temps d’écran sédentaire

Il est recommandé que les nourrissons (âgés de moins de 1 an) ne devraient pas être immobilisés plus de 1 heure d’affilée (par exemple dans un landau, une poussette, une chaise haute ou attachés sur le dos d’un adulte). Les écrans ne sont pas recommandés. Pendant les périodes de sédentarité, il est conseillé aux personnes qui s’occupent des enfants de lire avec eux ou de leur raconter des histoires). Les enfants de 1 à 2 ans ne devraient pas être immobilisés plus de 1 heure d’affilée (par exemple dans un landau, une poussette, une chaise haute ou attachés sur le dos d’un adulte) ni rester assis longtemps.

Pour les enfants âgés de 1 an, il n’est pas recommandé de passer du temps sédentaire devant un écran (comme regarder la télévision ou une vidéo, jouer sur l’ordinateur). Pour les enfants âgés de 2 ans, le temps d’écran sédentaire ne devrait pas dépasser 1 heure ; un temps moins long serait préférable. Pendant les périodes de sédentarité, il est conseillé aux personnes qui s’occupent des enfants de lire avec eux ou de leur raconter des histoires.

Les enfants de 3 à 4 ans ne devraient pas être immobilisés plus de 1 heure d’affilée (par exemple dans une poussette) ni rester assis longtemps. Le temps d’écran sédentaire ne devrait pas dépasser 1 heure ; un temps moins long serait préférable. Pendant les périodes de sédentarité, il est conseillé aux personnes qui s’occupent des enfants de lire avec eux ou de leur raconter des histoires.

Sommeil de bonne qualité

Il est conseillé que les nourrissons (âgés de moins de 1 an) devraient dormir entre 14 et 17 heures (enfants de 0 à 3 mois) et entre 12 et 16 heures (enfants de 4 à 11 mois) d’un sommeil de bonne qualité, siestes comprises.). Les enfants de 1 à 2 ans devraient dormir entre 11 et 14 heures d’un sommeil de bonne qualité, siestes comprises, avec des heures régulières de coucher et de lever. Les enfants de 3 à 4 ans devraient dormir entre 10 et 13 heures d’un sommeil de bonne qualité, comprenant une sieste éventuellement, avec des heures régulières de coucher et de lever.