Santé

L'Agence européenne des médicaments se dit victime d'une cyberattaque

L'Agence européenne des médicaments se dit victime d'une cyberattaque

L’Agence européenne des médicaments (AEM), qui délibère actuellement sur la délivrance d’autorisations à plusieurs vaccins contre le Covid-19, s’est dite mercredi victime d’une cyberattaque.

L’Agence européenne des médicaments (AEM) a été l’objet d’une cyberattaque. Dans un bref communiqué, l’institution dit ouvrir rapidement une enquête complète, en étroite coopération avec la police » pour faire la lumière sur cette attaque dont elle n’a pas précisé sa date.

« L’AEM ne peut pas fournir de détails supplémentaires alors que l’enquête est en cours », a-t-elle ajouté. L’Agence européenne des médicaments procède actuellement à l’examen de plusieurs vaccins contre la pandémie de coronavirus.

Selon l’AFP, sa décision sur une autorisation conditionnelle du vaccin Pfizer/BioNTech est prévue au plus tard pour le 29 décembre et sur celui de Moderna, d’ici le 12 janvier. Elle se penche également sur ceux développés par l’université d’Oxford et AstraZeneca, ainsi que Johnson & Johnson.