Santé

Fécondation in vitro : 256 bébés nés au CHRACERH en 5 ans

Fécondation in vitro : 256 bébés nés au CHRACERH en 5 ans

Chiffre révélé le 6 mai 2021 à l’occasion de la célébration des cinq ans du Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine.

Les résultats sont encourageants. Déjà 256 bébés nés au Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (CHRACERH) de Yaoundé. Ce chiffre a été dévoilé le 6 mai dernier à l’occasion de la célébration des 5 ans de création de ce centre d’innovation médicale à vocation nationale et internationale.

Selon le Pr Jean Marie Kassia, le meilleur est à venir. Le directeur du CHRACERH indique que son établissement est désormais une référence dans la sous-région et est à la pointe de l’innovation en matière de procréation médicalement assistée. Crée en 2011 par le président de la République, le CHRACERH a été mis en service en 2016. Il a entre autres missions de garantir à la femme les meilleures conditions de procréation, dans son rôle naturel de mère ; mener les activités de recherche en matière d’endoscopie et de reproduction humaine ; dispenser des soins de haut niveau en gynécologie et obstétrique.

Pour ce faire, le CHRACERH dispose d’équipements de pointe pour remplir ces multiples missions que sont la  chirurgie endoscopique, la fécondation in vitro, la péridurale, la chirurgie plastique et réparatrice, mais aussi la reconstruction des appareils génitaux. Il est ue solution pour des couples en quête d’enfants. Doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, le CHRACERH est placé sous la tutelle technique du ministère de la Santé publique et sous la tutelle financière du ministère des Finances.