Santé

Épidémie : la polio de retour au Cameroun

Épidémie : la polio de retour au Cameroun

En date du 04 février 2021, le laboratoire des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) Atlanta a notifié au pays deux (02) cas de Poliovirus dérivé de type 2 (VDPV 2) provenant d’un même échantillon prélevé le 11 janvier 2021 dans le site de surveillance environnementale « derrière Palais des sports de Yaoundé », District de Santé de la Cité Verte, Région du Centre.

Dans le cadre de l’initiative Mondiale de l’Éradication de la Poliomyélite (IMEP), le Cameroun mène des activités de surveillance épidémiologique en même temps que l’organisation des campagnes de vaccination préventives ou de riposte, le renforcement de la vaccination de routine et de la communication. Pour ce qui est de la surveillance environnementale, des prélèvements d’échantillons sont régulièrement effectués dans des sites identifiés et acheminés aux Laboratoires agrées aux fins d’analyse.

En date du 04 février 2021, le laboratoire du CDC Atlanta a notifié au pays deux (02) cas de Poliovirus dérivé de type 2 (VDPV 2) provenant d’un même échantillon prélevé le 11 janvier 2021 dans le site de surveillance environnementale « derrière Palais des sports », District de Santé de la Cité Verte, Région du Centre. Les résultats du séquençage génétique montrent que ces cas de poliovirus ne sont pas génétiquement liés aux virus qui circulent dans la région Afrique de l’OMS.

Parmi les actions entreprises, une investigation épidémiologique et socio-anthropologique détaillée a été conduite du 06 au 10 février 2021 et les résultats obtenus devront permettre de renforcer les mesures de riposte, à cette flambée épidémique. Les mesures urgentes afin de contenir la flambée épidémique requièrent : la déclaration d’une épidémie, la coordination et la mise en oeuvre urgente d’une campagne de riposte avec le vaccin antipoliomyélitique oral monovalent de type 2 (VPOm2) selon les procédures opérationnelles Standard, le renforcement de la surveillance épidémiologique des cas de Paralysies Flasques Aigue ( PFA) et environnementale ; le renforcement de l’immunité de la population y compris celle des populations spéciales, en intensifiant la vaccination de routine et le renforcement d’une communication adaptée.

Poliovirus de type Poliovirus circulant de type 2 dérivé

Les poliovirus dérivés de souche vaccinale sont des formes rares du poliovirus qui ont évolué génétiquement à partir du virus atténué (affaibli) présent dans le vaccin antipoliomyélitique oral (VPO). Ils n’apparaissent que lorsque la souche vaccinale a la possibilité de se transmettre longtemps d’une personne à l’autre, soit uniquement là où la couverture vaccinale est limitée et l’assainissement et l’hygiène insuffisants.

Peu à peu, au fur et à mesure qu’il se transmet entre des personnes non vaccinées, il peut regagner son pouvoir pathogène. Lorsque la population est pleinement couverte à la fois par le VPO et le vaccin antipoliomyélitique inactivé, ce type de transmission ne peut pas se produire.-L’immunité intestinale des sujets vaccinés par le VPO empêche la transmission du virus. Par conséquent, la vaccination complète protège à la fois contre les virus dérivés d’une souchq vaccinale et les poliovirus sauvages.

Les poliovirus dérivé de type 2 sont actuellement la forme la plus répandue du virus dérivé du vaccin. En 2019, plus de 350 cas de polio virus dérivé de type 2 ont été signalés dans 16 pays. Au cours des 10 premiers mois de 2020, plus de 600 cas ont été signalés dans 21 pays, soit le plus grand nombre jamais enregistré en une seule année. L’Afrique est la plus gravement touchée, et des épidémies sont également en cours dans certaines régions du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud-Est.

Les flambées de polio virus dérivé de type 2 peuvent être stoppées en utilisant les mêmes tactiques qui ont permis de progresser contre la polio, c’est-à-dire en veillant à ce que-chaque enfant reçoive le vaccin oral contre la polio grâce à des campagnes de vaccination de qualité.

Le Ministre de la Santé Publique lance un appel à soutenir les efforts engagés avec l’appui des partenaires au développement et invite vivement les populations à adhérer aux activités de vaccination. Il appelle en outre au respect strict des règles d’hygiène de base et du calendrier de vaccination des enfants dans les formations sanitaires du pays.