Santé

Covid-19: l'ex-Orca de Mvog-Mbi bientôt saturé

Covid-19: l'ex-Orca de Mvog-Mbi bientôt saturé

Depuis la résurgence de la pandémie, ce centre de prise en charge des malades accueille 30 à 40 nouveaux cas par jour.

La capacité d’accueil du site de prise en charge des malades atteints de Covid-19 à Mvog-Mbi à Yaoundé, est presque à saturation. C’est que révèle le média à capitaux publics, la Cameroon Radio And Television (Crtv). Cet état de chose provient de la résurgence de la crise sanitaire dans le monde en général et le Cameroun en particulier. Selon le média d’Etat, le centre de prise en charge des malades de coronavirus qu’abrite l’ex Orca accueille actuellement et quotidiennement 30 à 40 nouveaux cas. D’où la crainte d’une saturation du centre par les responsables.

A la réanimation, une vingtaine de patients sous assistance respiratoire, le service est presque à saturation. En son continu, la fréquence d’occupation des lits inquiète aussi. Dans un compartiment de 99 places, 95 sont prises. Dans un autre d’une capacité de 60 lits, 51 sont occupés. Même la pédiatrie est sollicitée», rapporte la Crtv.

D’après les informations relayées par Cameroon info.net, la ressource humaine nécessaire à la prise en charge de cet afflux de malades, fait également défaut. L’un des médecins en service sur ce site renseigne que le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a déployé de nouveaux personnels. «Les ressources humaines ne sont pas encore suffisantes. Mais il faut noter que le ministre de la Santé nous a affecté de nouveaux personnels», a indique le Dr Nchare Arouna, médecin en service au Centre de prise en charge d’Orca.

Il convient de noter que cette période précaire, caractérisée par une faible présence de personnels qualifiés, n’a pas altéré la qualité du service. Du moins, si l’on s’en tient au témoignage de patients qui ont été internés dans ce lieu, mais qui aujourd’hui sont déjà en bonne-santé.

«J’ai trouvé au moins 301 personnes qui attendaient, il n’y avait pas de places-. J’ai eu à être admis. On me procurait des soins 3 fois par jour, on me servait des repas 3 fois par jour, et un repas très équilibré», a souligné Raymond Nguetsop, un ancien patient du Centre de prise en charge de l’Ex-Orca, sur le site d’actualité en ligne, Cameroon info.net.