Santé

Alerte santé : L'antipaludéen Coartem contrefait circule au Cameroun

Alerte santé : L'antipaludéen Coartem contrefait circule au Cameroun

Les laboratoires Novartis viennent de saisir à cet effet le Dr Malachie Manaouda, le ministre de la Santé publique.

Après avoir été saisi par les laboratoires Novartis sur la circulation en ce moment, d’un lot de Coartem contrefait, le Dr Malachie Manaouda a interpellé les délégués régionaux de la Santé Publique, les responsables des établissements publics et privés de distribution en gros des produits pharmaceutiques, les responsables des officines de pharmacie, les pharmaciens des formations sanitaires publiques et privées de toute catégorie, et les professionnels de santé. Dans la correspondance qui leur a adressée, le Ministre de la Santé donne les caractéristiques du lot trouvé contrefait. Il s’agit du COARTEM 20mg/120mg, comprimés, boite de 30*24.

« Les résultats des investigations menées, font état de ce que l’identification des substances actives est négative au spectrophotomètre; le produit contient plutôt du sildénafil et de la ciprofloxacine ; le produit original n’est commercialisé qu’en pack de 30 pochettes et non en vrac », a écrit le Ministre de la Santé. Aussi, le membre du gouvernement demande aux différents responsables de l’industrie pharmaceutique suscités, d’« arrêter la distribution, la dispensation et/ou l’administration puis, procéder à la mise en quarantaine de ce médicament, s’il se trouve dans vos stocks ».

Le Ministre de la Santé publique demande par ailleurs aux populations de s’approvisionner en médicaments dans les pharmacies et les formations sanitaires. Et pour celles qui se sont procurées le lot de Coartem contrefait, le Dr Malachie Manaouda leur demande d’arrêter le consommation de ce produit douteux.

Liliane N.