Politique

Zimbabwe: arrestation du maire d'Harare pour des soupçons de corruption

Zimbabwe: arrestation du maire d'Harare pour des soupçons de corruption

Le maire de la capitale du Zimbabwe, Jacob Mafume a été arrêté par des forces de sécurité, a annoncé jeudi son avocat. Cette figure de l’opposition est soupçonnée des faits de corruption remontant à des années intérieures.

Membre influent du principal parti d’opposition Mouvement pour un changement démocratique, Jacob Mafume est accusé d’avoir alloué frauduleusement des biens résidentiels, y compris à sa sœur, lorsqu’il était conseiller municipal en 2010.

Il a été arrêté mercredi soir et devrait rester en détention jusqu’à ce qu’il soit présenté devant la justice vendredi, a indiqué son avocat Tonderai Bhatasara précisant qu’il est accusé d’abus de pouvoir lié à l’attribution de lots. La police doit encore vérifier des faits liés à cette attribution », a-t-il illustré.

L’opposition dénonce une poursuite politique

Le Mouvement pour un changement démocratique (MDC) a dénoncé sur twitter « une piètre affaire politique ». « Ils veulent le faire partir et le remplacer par un membre du parti au pouvoir », le ZANU-PF, le parti au pouvoir. La capitale Harare est aux mains de figures de l’opposition au Zimbabwe depuis une décennie.