Politique

Validation des sommiers politiques du Rdpc : Jacques Fame Ndongo parle de démocratie avancée

Validation des sommiers politiques du Rdpc : Jacques Fame Ndongo parle de démocratie avancée

Actu Cameroun vous propose ci-dessous l’intégralité du texte du Secrétaire à la communication du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Lire l’intégralité de son texte.

Hier, au siège du Parti, M. le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC, le camarade Jean Nkuete, a officiellement donné le coup d’envoi des opérations de validation des sommiers politiques du RDPC.  Objectif : consolider, actualiser, rationaliser la cartographie exhaustive et objective du Parti (cellule par cellule, comité de base par comité de base, sous-section par sous-section, section par section).

Démarrage : ce samedi 13 mars 2021, dans chaque département, avec l’encadrement des chefs de délégation permanente départementale du Comité Central du RDPC et le contrôle des chefs de délégation permanente régionale qui servent de relais entre la base (socle granitique du RDPC) et Monsieur le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC qui applique les très hautes directives stratégiques du Président National, S. E. Paul BIYA.

Il veille méthodiquement à la gestion politique axée sur les résultats et à la politique de proximité prescrites par le Président National. Il a des démembrements régionaux et départementaux.

2- Démocratie avancée

L’histoire de l’Humanité nous apprend que, dans une démocratie avancée, aucun parti politique ne peut conquérir ou conserver le pouvoir, dans la légalité et la transparence, s’il ne valide les 10 pré-requis suivants :

2-1- Etre dirigé par un chef clairvoyant, pragmatique et charismatique.  Le RDPC a, à sa tête, S. E. Paul BIYA, un leader crédible, expérimenté et pugnace.

2-2- Etre doté d’un statut (textes de base) efficient et d’un programme politique, économique, social et culturel cohérent. Chaque congrès du RDPC définit ce programme (commission de politique générale, commission de politique économique et financière, commission de politique sociale et culturelle), de manière démocratique.

2-3- Avoir une vision et un projet de société en phase avec les aspirations fondamentales du peuple souverain et maitre de son destin. La politique multidimensionnelle définie par le Président de la République, appliquée par le Premier Ministre, Chef du gouvernement et soutenue par le RDPC pour répondre parfaitement à cet impératif catégorique.

2-4- Disposer d’une coordination exécutive et opérationnelle pro-active.

Le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC, le camarade Jean Nkuete, anime avec lucidité et patriotisme une équipe imaginative et perspicace (Secrétariat Général, délégations régionales, départementales)

2-5- Compter sur des chefs politiques locaux fidèles, engagés et imaginatifs.  Au RDPC, les présidents de section sont ces chefs politiques locaux fidèles et engagés. Leur dynamisme et leur militantisme sont avérés (maillage systématique du terrain politique à l’échelon des sections, sous-sections, comités de base, cellules). Ils exercent leur magistère politique en synergie avec l’OFRDPC et l’OJRDPC, sous la supervision des chefs de délégation permanente régionale et le contrôle des chefs de délégation permanente départementale.

2-6- Etre constitué d’un quantum pertinent et significatif (en quantité et en qualité) composé de militants convaincus et convaincants dont la direction du Parti maitrise le nombre exact, la sociographie fonctionnelle (ainés, femmes, jeunes, agrégats géographiques, sociologiques…) et l’efficacité politique sur l’ensemble des sections.            L’opération lancée hier par M. le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC a pour finalité la consolidation de ce quantum exhaustif, objectif et numérisé.

2-7- Faire preuve d’une capacité d’anticipation et d’un esprit d’initiatives avérés. Le RDPC dispose de cette plus-value fonctionnelle. Grâce, notamment, à la formation permanente de ses militants et à la dimension prospective de sa philosophie politique.

2-8- Bénéficier d’une stratégie de communication moderne et axée sur des faits vérifiables, assignables et quantifiables. La communication du RDPC est créditée de cette valeur ajoutée.

2-9-  Procéder, à intervalles réguliers, à une auto-critique sans complaisance qui permet de rectifier le tir, le cas échéant, pour mieux affronter le futur dans un contexte de concurrence âpre. Toutes les instances du RDPC (du congrès à la cellule) se livrent à cet exercice productif, sous l’autorité tutélaire du Président National, S. E. Paul BIYA.

2-10- Privilégier, non pas la division et la soustraction, mais l’addition et la multiplication des intelligences, des compétences politiques, économiques, religieuses, ethniques, linguistiques, socio-professionnelles, générationnelles. Le RDPC est un Parti de rassemblement. Il l’a été, il l’est et il le sera.

3- Le RDPC, un Parti d’avenir

Parce qu’il valide, méticuleusement, ces dix pré-requis, le RDPC demeure un Parti d’avenir, une formation politique moderne, un mouvement sous-tendu par l’unité, le progrès, la démocratie, avec tous, par tous et pour tous.

Pr Jacques FAME NDONGO

Secrétaire à la communication du CC/RDPC,

Membre du Bureau Politique.