Politique

Tchad: l'opposant Saleh Kebzabo se retire du processus électoral

Tchad: l'opposant Saleh Kebzabo se retire du processus électoral

L’opposant tchadien, Saleh Kebzabo a annoncé ce lundi son retrait du processus électoral après l’assaut contre le domicile de Yaya Dillo Betchi, candidat à l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

L’UNDR, parti de Saleh Kebzabo condamne cet « acte odieux qui a fait couler du sang des tchadiens ». Pour cette formation, l’attaque contre le domicile de l’opposant « pourrait avoir des conséquences dramatiques pour la paix que le Tchad n’arrive pas à consolider ».

En effet, « l’incursion des forces du 3ème degré au domicile de M. Yaya Dillo a fait des victimes et impacté négativement le processus électoral en cours », dénonce Saleh Kebzabo. Il dit refuser de « servir de caution à la mascarade qui se prépare sur une grande échelle ».

Dimanche, des forces de l’ordre ont tenté d’interpeller l’opposant Yaya Dillo à son domicile à N’djamena. Cette opération qui a viré au drame a coûté la vie à la mère de l’opposant et à son fils.

« Les forces de défense et de sécurité (…) ayant essuyé des tirs d’armes » venant du domicile de l’opposant, elles « n’ont pas eu d’autres choix que de riposter en légitime défense », a affirmé le porte-parole du gouvernement.

« Le gouvernement condamne avec la dernière énergie cette rébellion armée au cœur de la capitale, qui n’est qu’une tentative de déstabilisation des institutions de l’État fomentée de longue date », a accusé le porte-parole.