Politique

Tchad: l'ex-président Goukouni Weddeye proposé pour diriger la transition

Tchad: l'ex-président Goukouni Weddeye proposé pour diriger la transition

Une frange de l’opposition tchadienne a proposé l’ancien président Goukouni Weddeye pour diriger la transition qui conduira à de nouvelles élections après 18 mois.

Opposé au Conseil militaire de transition (CMT) et à sa composition dans la forme actuelle, une frange de l’opposition tchadienne avec à sa tête le parti Les Transformateurs, propose l’ancien président et rebelle Goukouni Weddeye pour conduire la transition. Pour Succès Masra, il urge que le poste de président soit attribué à l’ex-dirigeant et un post de vice-président créé à cet effet pour un militaire.

En effet, cette proposition a été faite dans les recommandations des retenues par le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine en séjour à N’djamena pour un retour à la paix dans le pays après la disparition du président Idriss Déby Itno. Avec la formation du gouvernement de transition avec plusieurs forces politiques de l’opposition, la voix des Transformateurs aura du mal se faire entendre.

Dans un récent entretien accordé à l’AFP, Goukouni Weddeye a appelé à la réconciliation pour sauver le Tchad. Il faut « se réconcilier avec les autres pour enterrer nos querelles » et « mettre au devant l’intérêt supérieur du Tchad », a-t-il lancé.

Pays pivot de la lutte anti-terroriste, le Tchad est dans l’incertitude depuis la mort inopinée du maréchal Idriss déby Itno des suites de blessures reçues au front lors des combats avec les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT).