Politique

Sahara occidental: le Front Polisario accuse l'ONU de soutenir le Maroc

Sahara occidental: le Front Polisario accuse l'ONU de soutenir le Maroc

Le Front Polisario, mouvement indépendantiste qui dispute le Sahara Occidental avec le Maroc a accusé l’ONU de soutenir Rabat qui contrôle plus des deux tiers de ce territoire en cour du conflit.

« Le Maroc n’aurait pas pu faire ce qu’il a fait sans le soutien de la communauté internationale, le soutien de l’ONU, du Conseil de sécurité ainsi que le secrétaire général de l’ONU », a déclaré ce responsable, Khatri Addouh, lors d’une conférence de presse vendredi dans les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf, au sud de l’Algérie, à l’occasion du 45e anniversaire de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

En novembre dernier, les tensions ont éclaté entre le Maroc et les indépendantistes soutenus par l’Algérie dans la zone tampon de Guerguerat, dans l’extrême sud du Sahara occidental. Après qu’un groupe de militants sahraouis a bloqué la seule route vers la Mauritanie voisine, Rabat a déployé ses forces pour selon lui, rétablir la circulation.

Par ailleurs, les négociations de paix quadripartites (Maroc, Polisario, Algérie et Mauritanie), menées sous l’égide de l’ONU, sont au point mort depuis mars 2019. Peu avant son départ de la Maison Blanche, Donald Trump avait reconnu la souveraineté marocaine sur la totalité du vaste territoire désertique disputé, confortant la position marocaine. Un nouveau camouflet pour le Front.