Politique

Remise des épaulettes : A titre exceptionnel, la cérémonie ce vendredi sera présidée par Joseph Beti Assomo

Remise des épaulettes : A titre exceptionnel, la cérémonie ce vendredi sera présidée par Joseph Beti Assomo

Le Communiqué rendu public par le ministre Délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense révèle les raisons de ce changement de protocole

« Eu égard aux contraintes et restrictions charrières par la prévention de la pandémie de la corona Virus Desease, le Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées, a habilité le Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense à organiser exceptionnellement, en format militaire réduit, une prise d’armes à l’effet de remettre les épaulettes aux Elèves Officiers d’Active de la 38ème Promotion de l’Ecole Militaire Inter Armées ( Emia), arrivés en fin de formation sous le nom de baptême « Promotion Paix et Unité »…

Cette cérémonie sera immédiatement suivie de leur déploiement à des emplois correspondants à leur grade…

La cérémonie se tiendra au campus de l’Emia sous la présidence du Général de Corps d’Armée, Chef d’Etat – Major des Armées, et dans le rigoureux respect des mesures anti Covid… ».

Le document renseigne en outre que :

« Il sied de souligner que l’absence conjoncturelle du Chef de l’Etat et des Grands Corps Constitués à cette cérémonie ne signifie nullement une rupture avec la solennité habituelle des cérémonies de Triomphe des Elèves – Officiers d’Active arrivés en fin de formation à l’Emia…

Le Chef de l’Etat, Chef des Armées à nouveau cette tradition bien établie une fois que les conditions sanitaires du pays le permettront… ».

La promotion à l’honneur est composée d’élèves – Officiers issus de six pays, notamment «  le Cameroun -  le Congo Brazzaville – la Côte d’Ivoire – le Gabon – la Guinée Conakry – la République Centrafricaine ».

Promotion "Paix et Unité" 

Un nom de baptême qui, comme tous les précédents, vaut son pesant d’or, en ce moment où le Cameroun, comme de nombreux autres pays africains, est confronté à de nombreux soubresauts internes, menaçants quelquefois la paix et l’unité nationales.

Pourtant, il est plus que jamais important, comme le rappelait le Président de la République du Cameroun, lors d’une cérémonie de remise d’épaulettes antérieure que :

« La stabilité, la souveraineté et l'indépendance sont des conditions essentielles du succès de la lutte difficile que nos pays mènent pour le progrès et la dignité de leurs peuples défavorisés par l'histoire. Il importe, par conséquent, d'être vigilent pour les préserver si nous voulons gagner le pari du développement…

A cet égard, les forces armées sont, incontestablement, le premier et le meilleur instrument de cette vigilance. Faut-il en effet rappeler que le principal devoir de forces armées est, en toute circonstance, de défendre l'intégrité territoriale du pays et l'indépendance nationale » ?

Comme leurs aînés, les Elèves Officiers d’Active de la 38ème Promotion de l’Ecole Militaire Inter Armées auront leur partition à jouer afin que dans leur pays respectif, la Paix et l’Unité nationale demeurent les maîtres mots du vivre ensemble.

Nicole Ricci Minyem