Politique

Réforme du système électoral : « la coalition (...) n'aboutira pas puisqu'on sera toujours obligé de passer par l'Assemblée nationale »-Dr Fridolin Nke

Réforme du système électoral : « la coalition (...) n'aboutira pas puisqu'on sera toujours obligé de passer par l'Assemblée nationale »-Dr Fridolin Nke


Le philosophe n’est pas convaincu que cette transition passe par les urnes. Il est fort probable, selon lui, qu’on passe par une insurrection.


Des leaders de sept partis politiques de l’opposition camerounaise ont donné une conférence de presse le 1er avril 2021 à Yaoundé pour informer l’opinion qu’ils travaillent ensemble pour une réforme consensuelle du système électoral.

« Nous, partis politiques signataires du présent communiqué,…avons décidé de travailler ensemble dans un cadre républicain inclusif, avec toutes les parties prenantes du jeu démocratique, afin de mettre en place un système électoral nouveau ou amendé pour la stabilité et la prospérité de notre pays ». Peut-on lire dans le document remis aux journalistes.

Ce mercredi 7 avril 2021, sur les ondes d’ABK radio, Dr Fridolin Nke est revenu sur front commun pour réformer le système électoral : « La coalition des 07 est un premier pas, c’est important, mais ça n’aboutira pas puisqu’on sera toujours obligé de passer par l’Assemblée nationale. Je ne suis pas convaincu que cette transition passe par les urnes, il est fort probable qu’on passe par une insurrection. Depuis les années qu’on propose, qu’est-ce que ça donne? », estime-t-il.

L’attitude des opposants-proposants

Parlant de l’attitude des opposants-proposants, l’universitaire pense que ce ne sont pas des opposants-proposants mais des « proposants » : « Ce n’est pas moi qui le dit mais leurs actes. C’est une double escroquerie, ils cautionnement en quelques sortes ce que fait le régime en place et c’est dangereux. », soutient le philosophe.

Pour lui, faire juste des propositions c’est embrouiller les gens. Tout ce qu’on voit à l’Assemblée nationale résulte des calculs et des ententes. On ne peut pas réussir l’alternance si on reste dans ce jeu.

« Je ne travaille pas pour moi, ce que je fais, ce pourquoi on me paye, c’est pour penser. Je ne vise pas des individus. Arrêtez de vous faire utiliser, de vous laisser manipuler et surtout de me menacer, ça ne sert à rien », conclut Dr Fridolin Nke.