Politique

Réfection de la voirie urbaine de Sangmélima, Célestine Ketcha Courtès était apprécié l'état des travaux

Réfection de la voirie urbaine de Sangmélima, Célestine Ketcha Courtès était apprécié l'état des travaux

Les routes du Dja et Lobo ont une meilleure allure. La ville de Sangmélima peut ré arborer son identité d’antan : Sangmélima la belle.

Madame Célestine Ketcha Courtès est dans la ville de Sangmélima depuis ce matin. Le ministre de l’Habitat et du développement urbain est allée visiter les chantiers d’urbanisation de la ville emblématique du Dja et Lobo. Madame la ministre est descendue successivement, sur les 1ère et 2ème rues du quartier Haoussa à Akon II. Des tronçons réalisés par l'entreprise GETRASER. Puis elle est allée voir la 8ème rue du quartier Etoungou Olinga ; sur la voie 3, qui va du Carrefour Etun Nlinga au Carrefour Notre Dame, avec bretelle CEFAC, sur la 1ère voie Préfecture - Carrefour Monavebe - CFPE - Entrée cathédrale St Joseph.

Par la suite, Madame la ministre et sa suite sont allés sur la voie 2 : Sacré cœur avec bretelle. Puis sur la voie 6, Entrée cathédrale St Joseph - Antenne Camtel ; et enfin, sur la voie 5 : Centre commercial Alpha Jet - Bakassi poubelle - Gare routière Bakassi - Codjal avec bretelle Codjal, exécutées par ARAB CONTRACTOR. A chacun de ces points d'arrêt, madame le ministre, Célestine Ketcha Courtès, accompagnée par le Préfet du Dja et Lobo, David Koulbout Aman, et du Maire de la Commune de Sangmelima, Jean Faustin Bekono. Ainsi que les différents responsables des entreprises concernées par les constructions. A chaque étape, madame la ministre prenait le temps nécessaire pour s’informer de l’état des travaux, mais davantage de la qualité de ces travaux.

Dans la foulée, le Maire de la ville de Sangmélima a appelé à une mobilisation citoyenne des populations locales, aux côtés de l'exécutif communal en place, afin que ces projets de développement urbain, transforment véritablement la physionomie de la cité capitale du département du Dja et Lobo, village natal du Chef de l'Etat, S.E. Paul Biya.

Après lui, Madame Ketcha Courtès dit sa satisfaction pour le niveau d’avancement des travaux. « Je me réjouis de ce que les chantiers engagés ici à Sangmélima ont été bien faits. Cependant, ceux qui sont encore en cours méritent d’être adressés rapidement, notamment les voies jugées prioritaires par le Maire de Sangmélima et les voies qui font partie de la phase deux du marché d’Arab Contractor ».

C’était également l'occasion pour le Minhdu, de lancer officiellement la campagne nationale du concours "Villes propres", dans la région du Sud, en prélude à la prochaine édition de la journée mondiale de l'habitat, qui se tiendra en d'octobre 2021, dans la ville de Limbé. La ministre et sa suite continuent le tour des chantiers vers la ville d’Ebolowa.

Stéphane NZESSEU