Politique

Rawul Simplice Minlo, « Au Cameroun, les terroristes mordent la poussière devant l'armée »

Rawul Simplice Minlo, « Au Cameroun, les terroristes mordent la poussière devant l'armée »

Ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres forces armées des pays africains en proies ces derniers jours aux multiples assauts de terroristes de divers ordres. Au milieu de toutes ces attaques et de tout ce que subissent les autres armées, les militaires camerounais sont à porter en triomphe.

Les soldats camerounais imposent le respect. Le haut niveau de discipline et la pertinence de la tactique de nos militaires leur confère une force de frappe qui les rend très redoutables pour les ennemis qui attaques notre nation. Chaque jour, les multiples assaillants et aventuriers de Boko Haram en payent les frais. Et à chaque fois qu’ils reviendront, ce sera la même ration voir pire qui leur sera infligée par les gardiens de l’intégrité territoriale de notre patrie. Et c’est en somme ce que souligne le journaliste Rawul Simplice Minlo.

Dans sa publication du 30 mars dernier, sur son compte Facebook, Rawul Simplice Minlo attire l’attention des camerounais sur une série de faits. « Il y a quelques jours, une horde de djihadistes a envahi la ville de la palma au nord du Mozambique égorgeant au passage de nombreux habitants... Il y a quelques semaines 137 nigériens étaient sauvagement assassinés par d'autres djihadistes qui écumant le sahel... Ce pays est presque débordé par les assauts incessants de ces sauvages... Le burkina faso dort d'un œil... Les mêmes djihadistes sèment la mort dans les villages reculés... Au mali, malgré la présence des troupes françaises... Les djihadistes tuent, pillent et détruisent...

Mais au Cameroun, ils sont traqués et repoussés hors de nos frontières. L’attaque de Dabanga tout récemment en est une illustration... Boko haram a une fois de plus mordu la poussière face aux forces de défense et de sécurité camerounaises qui veillent sur nous... Nous permettant de jouir de la vie... De vaquer tranquillement à nos occupations en les insultant par ailleurs. Imaginons un seul instant si nos soldats avaient démissionné... respect! »

Or, au lieu de le voir ainsi et de célébrer à tout rompre la bravoure de notre armée, il existe encore certains camerounais, habités par un esprit difficile à qualifier, qui trouve le moyen de prêter le flanc à ces ennemis de la nation qui ne cherchent qu’une chose : fragiliser le tissu militaire pour jeter le Cameroun comme une proie à ces assaillants. Compte tenu de ce climat sécuritaire précaire tout autour de notre pas, notre armée reste et demeure le dernier rempart pour nous garantir de vaquer à nos activités en toute quiétude. Les populations d’Amchidé en savent quelque chose. Elles qui bénéficient depuis quelque temps maintenant de cette protection renforcée et de cet appui militaire qui permet que la vie y reprenne progressivement.

Bravo les lions de la défense et de la sécurité nationale !

Stéphane NZESSEU