Politique

Prosper Nkou Mvondo : « Messanga Nyamding a déposé une requête au tribunal »

Prosper Nkou Mvondo : « Messanga Nyamding a déposé une requête au tribunal »

Enseignant d’université et homme politique, il analyse la dernière actualité autour de l’affectation du désormais ex-enseignant de l’IRIC.

Sur les antennes d’ABK radio ce mardi 30 mars 2021, le Pr Prosper Nkou Mvondo, est revenu sur le cas de l’affectation du Pr Messanga Nyamding. Il dit par ailleurs être ouvert à accueillir son collègue. « Parlant du cas Messanga Nyamding, dans le cadre juridique, aussi illégal peut être, un acte administratif doit être exécuté. Si le concerné veut prouver que la décision est illégale, il doit déposer une requête au tribunal et c’est ce qui a été fait. Dans ce sens, Messanga Nyamding viendra à Ngaoundéré et je l’acceuillerai à bras ouverts », a-t-il expliqué.

« On est enseignant des universités aussi bien sur le plan national qu’international. On peut être nommé dans une autre université en tant que fonctionnaire, mais ce n’est pas normal de subir une rétrogradation. Un enseignant est rattaché à l’université qu’il a choisie. La décision du Ministre de l’Enseignement Supérieur est illégale et scélérate », poursuit-il avant de se demander s’il existe encore des universités au Cameroun.

Partis politiques

« C’est regrettable qu’en tant qu’enseignant d’université, nous nous retrouvons entrain de parler d’un tel sujet. Je ne suis pas sûr qu’il y ait encore des universités au Cameroun. Notre université est réduite, elle n’existe plus et ne remplit plus ses fonctions premières », ajoute l’enseignant.

« Si on se veut vraiment intellectuel, il faut participer à la vie de la société. Et la politique est le meilleur moyen de pouvoir imposer ses idées. Il doit apporter son éclairage au sein des partis politiques. Il n’y a pas que la politique, l’intellectuel doit également s’investir dans le sport », a conclu le Pr Prosper Nkou Mvondo.