Politique

Marches du 22 septembre 2020 : Bibou Nissack comparaitra au tribunal de grande instance de Mfoundi ce 22 octobre

Marches du 22 septembre 2020 : Bibou Nissack comparaitra au tribunal de grande instance de Mfoundi ce 22 octobre

L’annonce est de Me Hippolyte Meli, c’est le coordonnateur du pool d’avocats du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

Plusieurs militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc)  et ses alliés  sont  au tribunal ce jeudi 22 octobre 2020. Arrêtés le 22 septembre 2020, dans le cadre des marches pacifiques, ils vont comparaitre à 11 heures au tribunal de grande instance du Mfoundi à Yaoundé. C’est dans le cadre de l’audience en  l’habeas corpus. Si l’on s’en tient au communiqué publié  par Me Hippolyte Meli, coordonnateur du pool d’avocats du mouvement pour la renaissance du Cameroun, Olivier Bibou Nissack comparaitra avec les autres militants du Mrc.

Cette audience est une suite logique du travail mené par le collectif des avocats en question. On se souvient que le 18 octobre 2020, les avocats du Mrc ont répertorié dans 29 unités de la police et de gendarmerie 556 personnes interpellées. Parmi eux,  135 sont en liberté. De l’avis du collectif d’avocats Sylvain Souop, plusieurs personnes arrêtées lors de ces marches pacifiques du 22 septembre 2020 sont encore gardées et détenues au secret dans les unités de la police et de la gendarmerie.

Me Tene Nzohoua Martin

Ainsi, les détenus enrôlés ce jeudi 22 octobre 2020 devant le président du tribunal de grande instance du Mfoundi vont être encadrés par certains membres du collectif des avocats du Mrc et alliés. Il s’agit de Me Tene Nzohoua Martin et maître Ntchale Michel.

Ils seront accompagnés par  les membres mandatés pour le suivi des dossiers. Après l’audience, le collectif des avocats du Mrc et alliés donnera un point de presse le vendredi 23 octobre 2020. Le point de presse en question sera axé sur les procédures judiciaires et les violations des droits de la défense.