Politique

Manassé Aboya : « pendant que la France nous fait la morale sur le plan politique, elle ne nous laisse pas en paix sur le plan économique »

Manassé Aboya : « pendant que la France nous fait la morale sur le plan politique, elle ne nous laisse pas en paix sur le plan économique »

Militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) et universitaire, il a noté sur Canal 2 International ce dimanche 29 novembre 2020, que le président français se contredit, quand il donne des avis sur la gestion du Cameroun alors qu’il profite de notre pays sur le plan économique.

« La France à chaque mandat à ce qu’on appelle dans le langage camerounais « son moins cher en Afrique ». François Hollande avait Joseph Kabila. Il avait pour coutume  de soutenir, d’abord en 2012 Etienne Tshisekedi. Et on voit que l’attitude de la France vise à démontrer qu’ils ont une volonté de rompre avec la Françafrique. Les Africains attendent qu’ils cessent d’exploiter nos richesses  et qu’ils nous laissent avec les leçons de politique. Pendant qu’ils nous font la morale sur le plan politique, ils ne nous laissent pas en paix sur le plan économique. Ils veulent rafler tous les contrats. Il y a une contradiction », souligne le professeur Manassé Aboya Endong.

En effet, l’universitaire répond ainsi au président français qui dans une interview à Jeune Afrique a estimé que le président camerounais devait  faire preuve d’ouverture. Selon ce cadre politique du Rdpc, la France doit faire preuve de cohérence. Ceci en mettant fin à des relations paternalistes. L’enseignant a soutenu cette position ce dimanche 29 novembre 2020, sur le plateau de Canal Presse.

Trump

Par ailleurs, il affirme que c’est la France qui soutient les opposants sur le continent africain.  « L’économie nous sert plus que la politique. Ils doivent nous laisser avec les leçons inutiles de morale parce qu’ils ont l’habitude de trouver des alliés locaux qui contribuent à assoir leur manière de mépriser les pays africains. Si Macron voulait donner des leçons il devait appeler son ami  Trump pour lui dire d’accepter sa défaite ».

« Il ne l’a pas fait. Il a été le premier à féliciter le nouveau président. Ce qu’il ne fait jamais en Afrique. Il félicite même les opposants. Je crois que Macron doit se tenir tranquille. Nous on n’est pas attentifs   à ces attitudes de condescendance. Il doit s’occuper  de la politique   française. Les Français ont beaucoup plus besoin de lui que des avis non éclairés sur le Cameroun parce qu’il n’enseigne rien sur le Cameroun.  Ses fiches sont fausses sur le Cameroun », ajoute l’enseignant.